retour haut de page

Allons-y quand même : Cauterets

PAR Sébastien VAISSIERE
Temps de lecture 4 min

Au premier flocon, les Toulousains foncent skier. Les rares que la glisse agace patientent alors au bistrot du village ou derrière la vitre brûlante d’un solarium de station. Par chance, certains spots pyrénéens ont autre chose à offrir que de la poudreuse ou de l’ennui. C’est le cas de Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées, paradis hivernal fait de panoramas superbes, de passé glorieux et de douceurs sucrées.

  1. Pour la contemplationcauterets tourisme ski pont d'espagne

    Le Pont d’Espagne, goulet d’étranglement où se mêlent gaves, ruisseaux et torrents, offre, quand vient le froid, un spectacle de glace saisissant. C’est l’entrée du parc national des Pyrénées et le lieu de sortie des locaux. Sur la route, au milieu du gave de Pau, on aperçoit une île dite Île de Sarah Bernhardt parce que l’actrice y aurait passé quelques jours de vacances dans une roulotte, en compagnie d’un bébé guépard.
    Itinéraire disponible auprès de l’office du tourisme – cauterets.com.

  2. Pour les tourtescauterets tourisme ski tourte

    On l’aura compris : il est possible de profiter de Cauterets quand on n’aime pas skier, à condition de savoir se tenir à table. Car après le miel, les ragoûts et les berlingots, il faudra impérativement mordre à pleines dents dans la tourte au myrtille de Chez Gillou. Certains font jusqu’à 3 heures de route pour ce seul plaisir, et ce depuis des décennies. Immanquable.
    Chez Gillou – 3 rue Raillère et Halles

  3. Pour Les contemplationscauterets tourisme ski victor hugo

    Au XIXe siècle, il était de bon ton de prendre les eaux à Cauterets. On y croisait Flaubert, Sand, Vigny, Zola et Hugo (ce dernier composa sur place ces alexandrins fameux des Contemplations : « L’enfant voyant l’aïeule à filer occupée / Veut faire une quenouille à sa grande poupée »). La chose est indescriptible mais bien réelle : la présence de ces écrivains vibre encore en ces lieux, dans les rues comme aux thermes.

  4. Pour les berlingotscauterets tourisme ski berlingots

    Pendant que les skieurs font la queue au télésiège, d’autres font la queue devant l’antique boutique La Reine Margot, où l’on fabrique le célébrissime berlingot de Cauterets, douceur infusée aux plantes sauvages. Jadis préconisé par les médecins pour faire passer le goût de l’eau soufrée des thermes, ce bonbec vintage revient en force et ringardise crocos translucides et chocolats fourrés.
    La Reine Margot – 2 avenue du Mamelon

  5. Pour l’eau à 38°cauterets tourisme ski thermes spa

    Les skieurs du coin prétendent que rien n’est plus délassant que de se plonger dans l’eau thermale des Bains du Rocher, en fin de journée, après une bonne journée de ski. Pourtant, le mieux, c’est d’y aller le matin, quand les skieurs skient, parce qu’il n’y a personne, et que le personnel est aux petits soins.
    Les Bains du Rocher – Avenue du Dr Domer

  6. Pour les ragoûts et les ragotscauterets tourisme ski restaurant

    À l’hôtellerie de la Reine Hortense, on jouit d’une belle vue, d’une bonne pitance, et d’un point de vue singulier sur l’histoire. On raconte qu’Hortense, mère de Napoléon III, y aurait conçu le futur empereur avec un gars du coin et dans le dos de son cornard de mari. Cela expliquerait pourquoi le prince-président fut si généreux avec Cauterets, y bâtissant des routes, des ponts et des voies de chemin de fer.
    Chemin rural de la Reine Hortense.

  7. Pour la ruchecauterets tourisme ski ruche

    Ballot-Flurin emploie 25 personnes et des dizaines de milliers d’abeilles locales. Depuis 1976, l’entreprise est spécialisée dans la nutrition et la cosmétique élaborées avec les produits de la ruche. La boutique de Cauterets regorge de sprays pour la gorge, de baumes pour les lèvres, de solutions concentrées qui boostent l’immunité. Tout est bio, dynamisé et naturel.
    23 bis avenue du Mamelon-Vert

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.