retour haut de page

La femme du futur : Grand âge et big data

PAR Sarah JOURDREN
Temps de lecture 3 min

Carole Zisa-Garat

otono-me, vieux, retraite, surveillance« Nous sommes à l’aube d’une révolution technologique, mais dans le domaine du maintien à domicile, les choses n’ont pas évolué depuis 40 ans. » Carole Zisa-Garat entend bien résoudre cette contradiction.
Cette ancienne cadre de chez Renault a créé en 2013 Telegrafik, une start-up qui navigue entre « smartcare » et « silver économie ». « Le seul dispositif qui existe aujourd’hui, c’est la téléassistance, activée par un médaillon porté autour du cou ou au poignet. Or, il est considéré comme stigmatisant et intrusif par beaucoup de personnes âgées. » Sa solution : des capteurs de mouvements, installés à domicile, et un algorithme qui enregistre les habitudes de l’occupant pour créer un modèle comportemental. Les données recueillies sont ensuite agrégées sur l’application OTONO-ME, à destination des proches, qui peuvent consulter les dernières minutes d’activité de leur parent ou s’assurer qu’il est bien rentré à son domicile. En cas de rupture dans le rythme quotidien, le logiciel envoie une notification à un plateau de téléassistance, qui joint à son tour le client et, s’il n’obtient pas de réponse, son référent principal. « Les personnes vivent comme à leur habitude, et OTONO-ME veille », clame Telegrafik, qui assure favoriser le lien social grâce à son application. Pour Carole Zisa-Garat, les notifications « peuvent initier l’appel d’un proche, qu’il n’aurait peut-être pas passé dans d’autres circonstances. »

Avec ses 10 à 20 Mo de données collectées par mois et par personne, c’est surtout dans le big data que l’entreprise voit son avenir. Capteurs de température pour prévenir les effets de la canicule, ou modèle pour détecter plus tôt certaines pathologies, les possibilités semblent infinies pour cette start-up qui a devant elle un marché gigantesque : 12,5 millions de Français ont aujourd’hui plus de 65 ans et on compte 8,3 millions d’aidants professionnels ou familiaux 

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.