retour haut de page

LÉGISLATIVES

Élisabeth Toutut-Picard, dans la tribu de Macron

PAR Jean COUDERC | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 4 min

Début février, Élisabeth Toutut-Picard, conseillère municipale de Jean-Luc Moudenc, décidait, sur un coup de tête, de postuler en ligne pour devenir candidate macroniste aux législatives. Quelques semaines plus tard, la France découvrait son visage derrière Emmanuel Macron, en direct dans l’Émission politique sur France 2. Boudu a rencontré cette ancienne directrice de l’hôpital des enfants, qui veut confisquer le pouvoir aux seniors et aider les quadras à changer la société.

Comment avez-vous appris votre sélection ?

Après avoir rempli le formulaire en ligne,  j’ai reçu un appel d’un membre de la commission d’investiture à qui j’ai répété ce que j’avais écrit dans le formulaire. Puis, plus rien jusqu’au dimanche qui a précédé l’émission politique où j’ai reçu un nouvel appel de quelqu’un me disant que Macron souhaitait m’inviter à l’émission. Sans rien me dire de plus.

Comment s’est déroulée la journée ?

Je me suis retrouvée le matin dans la salle d’attente du QG d’En Marche !. J’ai vu arriver les autres candidats au compte-gouttes. Puis des jeunes de l’équipe sont apparus et nous ont emmenés dans un resto. C’est là que le conseiller politique de Macron, Stéphane Séjourné, nous a annoncé la bonne nouvelle. On a dû se lever, à tour de rôle, pour se présenter. À la fin du repas, Jean-Paul Delevoye, le président de la commission d’investiture, est venu nous féliciter. On a enchaîné toute l’après-midi réunions, séances photos et coaching, avant qu’un mini-bus nous conduise à la Plaine-Saint-Denis pour l’émission.

Le tout sans avoir jamais rencontré Macron ?

Si, dans l’après-midi il est passé nous saluer. C’était la première fois que je le voyais et j’ai été impressionnée par son énergie. Mais ce n’était pas l’énergie animale de Sarkozy, un peu primaire. Chez Macron, il y a quelque chose de jubilatoire. On sent qu’il est heureux de faire ce qu’il fait.

Pourquoi avoir choisi de le soutenir…

Abonnez vous pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.