retour haut de page

ÇA SE PASSE AUSSI EN OCCITANIE

Tuffery, le retour du jeans d’Oc

PAR Sarah JOURDREN | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 4 min

Si les historiens de la mode ne parviennent toujours pas à se mettre d’accord sur la nationalité des inventeurs du denim, une chose est sûre : la plus ancienne manufacture française de jeans, Tuffery, est implantée en Occitanie depuis 1892. Moribonde ces dernières décennies, cette petite entreprise familiale connaît une croissance à faire pâlir Levi’s (+500 %). Avant que le monde entier ne s’arrache ces jeans artisanaux, Boudu a fait le voyage en Lozère pour voir s’il en restait un à sa taille.

La route qui mène à Florac sinue au dessus de la vallée du Tarn. Coincé entre les Cévennes et les Causses, le village est une étape sur le chemin de Robert Louis Stevenson. Mais l’histoire de l’illustre écrivain, qui parcourût 272 kilomètres dans les montagnes avec son âne en 1878, n’est pas la seule fierté de cette ancienne région minière. La commune abrite aussi le plus vieil atelier de confection de jeans de France : les Ateliers Tuffery.

L’histoire est racontée par Julien Tuffery, 30 ans, qui a pris les rênes de l’entreprise il y a un an. Les mots sont choisis, le discours rodé. En 1892, Célestin Tuffery, son arrière-grand-père, est l’un des trois tailleurs de Florac. Il confectionne environ deux tenues par an pour chacun de ses clients et se spécialise bientôt dans le pantalon, cousu dans des tissus locaux : soie, laine, chanvre, lin. Au début du xxe siècle, les travailleurs affluent, ouvriers agricoles, mineurs ou employés du chemin de fer qui se construit entre Alès et Florac. Pour les habiller, Célestin Tuffery fait venir de Nîmes une toile en coton, plus chaude, plus solide, plus pratique et plus économique. L’histoire dit que cette toile « denim » aurait donné naissance au jeans, à Florac comme aux États-Unis 25 ans plus tôt, quand un certain Levi Strauss conçut l’overall. Après la Seconde Guerre mondiale, les Tuffery continuent d’habiller le pays. L’industrie du jeans, mise au goût du jour par les GI américains, décolle. Alphonse Tuffery puis…

Abonnez vous pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.