retour haut de page

TENDANCE

Restos : Ça vient d’ouvrir #5

PAR Jean COUDERC
Temps de lecture 2 min

Tous les mois, Boudu sélectionne pour vous les meilleurs nouveaux restos à Toulouse.

Sept
Et l’élève dépassa le maître. Tel pourrait être l’épilogue de la collaboration entre Benoit Cantaloube, l’historique patron du 7 place Saint-Sernin, et Guillaume Momboisse, jadis son apprenti avant de devenir, l’an passé, son chef cuisinier et depuis cet été, son successeur. Sans parler de révolution, l’évolution est sensible. À commencer par la déco, beaucoup plus comptemporaine et épurée, qui a, en outre, vocation à changer tous les ans. Dans l’assiette, on est monté en gamme : contrairement à celle de son prédécesseur, plutôt classique, la cuisine du nouveau chef se veut inventive. Le letimotiv du chef ? « Faire rencontrer deux produits qui n’auraient jamais dû se croiser. » Et c’est réussi ! Entre la langoustine rôtie à l’huile de café et kari goss, trompettes de la mort, poudre de champignons, ou le bœuf simmental servi sur une mousseline de noisettes avec un crumble de noisette et oignons frits, les associations fonctionnent à merveille. Mais ne vous attendez pas (forcément) à les déguster lors de votre venue, la carte devrait changer tous les mois…
Sept, 7 place Saint-Sernin

Et aussi…

Les Fils à Maman font des émules. Après celui de la rue Pharaon, un deuxième restaurant va ouvrir place Victor Hugo. Avec toujours à la carte une cuisine généreuse et des produits régressifs.
Les fils à Maman,  20 place Victor-Hugo

Un établissement sur trois étages vient d’ouvrir ses portes au bord du Canal du Midi. Outre le bar à cocktails et la discothèque, le Dowtown Factory accueille un restaurant…

Abonnez vous pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.