retour haut de page

ENQUÊTE

Xavier, Garcia, Samaran : pourquoi les toulousains ne jurent-ils que par eux ?

PAR Jean COUDERC | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 13 min

À Toulouse, quand il s’agit de canard, de fromage ou de charcuterie, les restaurateurs, les organisateurs d’événements comme les particuliers, ne jurent (presque) que par eux. Alors que toute la ville s’apprête à déferler dans leurs échoppes pour les fêtes de fin d’année, Boudu a cherché à comprendre pourquoi Xavier, Garcia et Samaran sont à ce point incontournables dans l’esprit des Toulousains.

Rarement une assertion aura été si peu contestée… même par les principaux intéressés : à Toulouse, Garcia, Xavier et Samaran sont LES commerçants stars de la ville. Dans leur domaine, ce sont les tauliers, voire davantage, tant leur succès ne se limite pas à leurs points de vente. Michel Sarran, En Marge, le Pyrénéen, la Brasserie de l’Opéra, la Braisière, Chez Carmen, le Capoul, les P’tits Fayots, l’Amphitryon, pour ne citer que les plus connus : pratiquement tous les restaurateurs de la cité travaillent avec eux. Et cela ne s’arrête pas là : aucun événement, colloque, conférence, inauguration, remise de prix ou vernissage agrémenté d’un buffet ne se passe sans leur concours. Dans la quatrième ville de France, un tel leadership a de quoi surprendre, d’autant qu’il ne date pas d’hier. Les trois responsables de ces empires présentent en effet la particularité de s’inscrire dans une tradition familiale.
Fils d’immigrés espagnols, Gérard et Guy Garcia grandissent dans l’arrière-cuisine d’une boucherie-charcuterie du côté de Castelnau-d’Estrétefonds. Pour Gérard, l’exubérant de la fratrie, « il était écrit qu’on serait charcutiers ». Ce qui l’était sans doute moins, c’est qu’ils feraient de la petite affaire familiale une entreprise de 30 salariés qui disposent de l’une des plus belles loges du marché Victor-Hugo, d’un laboratoire de stockage et transformation de 1000 m2 sur la zone d’Eurocentre, et d’une petite boutique sur place. Pour celui qui est également le président de l’association…

Abonnez vous pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.