retour haut de page

L'ADDITION

Chef : Guillaume Momboisse passe à table

PAR Jean COUDERC | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 3 min

Enfant, c’est plus au volant d’une Formule 1 que derrière les fourneaux que Guillaume Momboisse se rêve. Parti en apprentissage cuisine un peu par hasard, il a le déclic au contact de grands chefs comme Philippe Puel, du Cantou. Après quelques expériences exotiques (Belgique, Hong Kong), il décide de revenir dans sa ville natale en juin 2017 pour reprendre le Sept et y proposer une cuisine différente, libérée des codes toulousains. Un pari qui a l’air de marcher puisqu’il vient de décrocher sa première étoile au Michelin.     

Votre premier émoi gustatif ?

Les ravioles de ris de veau à la truffe, de Yannick Delpech

Le plat que vous détestiez enfant ?

Le boudin noir… et ça n’a pas changé !

Votre madeleine de Proust ?

La blanquette de veau de ma maman

Le plat le plus difficile à réaliser ?

Suivre une recette

Votre plat « signature » ?

Le turbot chocolat blanc pistache

L’aliment que vous préférez ?

Le cordon bleu

Celui que vous détestez ?

Le poisson (mais j’adore le cuisiner)

Les pires associations ?

Saumon/fraise et cassis/châtaigne

Votre péché mignon ?

Le beurre

Vos sources d’inspiration ?

L’Asie

Le piège en cuisine ?

L’ego

Le pire souvenir en cuisine ?

Une migraine ophtalmique en plein service

Ce que vous inspirent les émissions comme Top Chef ?

Du bien. C’est grâce à elles que les gens s’intéressent à la cuisine.

Le plat ou le produit pour lequel vous êtes prêt à faire 100 km ?

La charcuterie de la maison Saint Gery à Cahors

L’homme ou la femme avec qui vous aimeriez diner en tête-à-tête ?

Noriyuki Hamada, un grand chef japonais

Votre mentor ?

Mathieu Jacri, chef de la Villa Emily

Le chef que vous admirez le plus ?

Grant Achatz, un chef de Chicago

L’aliment le plus bizarre que vous ayez mangé ?

Des insectes

Si vous étiez un ustensile de cuisine ?

Un éminceur

Le Sept, 7 place Saint-Sernin

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.