retour haut de page

VITE DIT

Maison Claude Nougaro : 6 questions à Frédéric Castex*

PAR Sébastien VAISSIERE | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 3 min

Depuis 2008, Cécile Nougaro et l’asso Maison Nougaro échafaudent un projet de « musée-homme » sur une péniche amarrée aux Ponts-Jumeaux. En pleine campagne de crowdfunding et avant l’ouverture de la péniche au public, Boudu a demandé à Frédéric Castex, inlassable soutier du projet, d’en révéler la substantifique moelle. 

L’ouverture de la Maison Nougaro a été plusieurs fois repoussée. Cette fois, c’est la bonne ?
Après dix ans de travail avec les collectivités, l’ouverture de la Maison était encore suspendue. Nous avons donc décidé de l’ouvrir quand même au public dans une configuration provisoirement limitée mais préfiguratrice de ce que sera la Maison Nougaro de demain : un espace d’expo soudé à un cabaret-restaurant. Le tout au kilomètre zéro du canal du Midi.

 

Ce ne sera donc pas un musée ?
La conservation reste la pierre angulaire du lieu, mais l’idée de Cécile et d’Hélène est de créer une chaîne qui parte de ceux qui ont côtoyé Claude pour toucher ceux qui ne l’ont pas connu. Concrètement, on ne trouvera pas son costume de scène sous vitrine, mais on partira des ses vers pour y perpétuer son état d’esprit et ses états d’âme.

 

Ne craignez-vous pas de dérouter certains fans ?
Au contraire. Cécile a toujours dit que la Maison ne devait pas être un endroit où les Toulousains célèbrent son père, mais un refuge où ils le retrouvent. Que ce lieu vibre de son énergie vitale, et qu’il ne valorise pas ce qui n’est plus, mais plutôt ce qui perdure.

 

Avez-vous connu Claude Nougaro ?
J’ai vécu une certaine proximité avec lui, du fait de liens qui unissaient nos familles. Mais je ne prétends pas l’avoir véritablement connu. À…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.