retour haut de page

REPORTAGE

Tilt et Bonnefon : la nuit leur appartient

PAR Julie GUÉRINEAU | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 5 min

Pour ses dix ans, le festival photo toulousain MAP s’ouvre à d’autres arts et forme des duos inattendus, parmi lesquels,
le photographe plasticien Gaël Bonnefon et le graffeur star Tilt. Boudu a suivi ce tandem a priori improbable dans l’une de ses sorties nocturnes. Et rien ne s’est passé comme prévu.

Un dimanche soir de mars. Alors que les lumières s’éteignent une à une, rendez-vous a été pris dans le centre-ville pour une équipée nocturne. Sur le siège arrière droit de la voiture, le graffeur toulousain Tilt, doudoune bleue et casquette vissée sur la tête, figure du graff depuis les années 1980, passé des murs des villes à ceux des galeries. À ses côtés, le photographe plasticien Gaël Bonnefon, drapé dans un long manteau noir, oiseau de nuit fasciné par les espaces urbains en marge, qu’il évoque dans son travail par bribes et à coups de flashes.

le graffiti, c’est une contre-culture. Ce n’est pas fait pour plaire à tout le monde.

Un duo a priori mal assorti réuni par Ulrich Lebeuf, directeur artistique du festival toulousain de photographie MAP qui a décidé, pour sa dixième édition, de s’ouvrir à d’autres disciplines en faisant collaborer photographes et graffeurs, musiciens, vidéastes ou sérigraphes. Et dans la Megane qui file dans les rues désertes, on se demande ce qui a pu donner l’idée à Ulrich Lebeuf de les réunir. « Le rôle du directeur artistique, c’est de créer l’improbable, s’amuse-t-il. Même s’ils n’auraient jamais eu l’idée de travailler ensemble, ils sont tous les deux dans une sincérité viscérale. Et leur point commun, c’est la nuit. Le travail de Gaël est traversé par ses obsessions nocturnes. Tilt, lui, continue à graffer la nuit dans une forme d’illégalité. »

 

Flop
Alors depuis deux mois, les…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.