retour haut de page

MAGNÉTO

Mai 68 : Allocution du préfet Stirn

PAR Boudu
Temps de lecture 2 min

31 décembre 1968. Dans une allocution télévisée, le préfet de Midi-Pyrénées, Alexandre Stirn, dresse le bilan de l’année. À part une « houle de surface », et « une poignée de perturbateurs » vite apaisés, circulez ! 1969 peut débuter en toute sérénité.

« […] Sans doute avons nous rencontré des problèmes, connu des difficultés, une houle de surface, mais tout compte fait, l’année 1968 s’achève sans que notre équilibre fondamental soit modifié, et sans que soit changée la volonté de chacun – qu’il s’agisse des ouvriers, des étudiants, des enseignants, des chercheurs, des industriels, des commerçants, des artisans, des agriculteurs, des membres des professions libérales – d’accomplir son travail dans la tranquillité et dans la sérénité. Et par conséquent, de ne pas tolérer qu’une poignée de perturbateurs, dont on a vite fait le total, vienne troubler l’ordre et perturber le travail commun. C’est pourquoi l’année qui vient, nous pouvons, et nous devons, l’aborder dans la confiance. Et je dirais même dans l’optimisme. Nous le pouvons parce qu’au cours de cette année 1969, qui verra sous peu de Toulouse s’envoler le Concorde, notre région est appelée à prendre plus de consistance, à se structurer plus fortement autour de sa grande métropole, sans que pour autant la personnalité de toutes les parties qui composent ce vaste ensemble, et en particulier de ses 8 départements, soit diminuée en quoi que ce soit. De telle sorte que notre région va disposer de moyens d’action plus efficaces qu’elle pourra mettre en œuvre directement avec la participation de l’ensemble de ses citoyens. Et nous le devons, parce que la région Midi-Pyrénées est une province de la France, et que les Français ont toujours gardé la tête haute, en tournant les yeux vers leur avenir. »

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.