retour haut de page

VOYAGE TEMPOREL

Retour vers les sixties

PAR Sébastien VAISSIERE
Temps de lecture 10 min

Plutôt que de croire sur parole ceux qui ont vécu les années 60, courant ainsi le risque d’imprimer des informations déformées par le années et l’idéologie, Boudu a préféré faire voyager un de ses journalistes dans le temps. Six mois passés sur place, de mars à août 1968, dans une ville insoupçonnée où La Dépêche sert des cocktails, où les rugbymen emploient le passé simple à l’oral, et où les lycéens cirent les pompes des grandes personnes.…

21 MARS 

J’apparais en 1968 comme j’ai disparu de 2018 : sceptique et vêtu d’un jean regular. Je contemple étourdi les badauds des sixties qui musardent place de la Bourse. Aux regards noirs qu’ils me jettent, je comprends qu’un quadra en jean dans une société où son port est prohibé dans les lycées, ça fait désordre. Et le désordre n’est pas encore à l’ordre du jour.
J’entre rue Saint-Rome chez le premier marchand de fringues venu. J’en ressors accoutré en prof de sociologie, dans un costume à 320 francs en laine peignée beigeasse. Je manque de me faire renverser par une 2CV bleu pétrole dont le conducteur m’insulte en roulant à la fois les r et sur mes orteils. La rue Saint-Rome est encore une voie de circulation comme les autres, où le piéton subit la loi des automobilistes. Dans 50 ans, il vivra sous le diktat de la vélocratie citoyenne. Le martyr du piéton est sans fin. Soudain, un incroyable vacarme. Une foule compacte de jeunes gens déboule sur la place du Capitole en hurlant et en levant le poing. L’espace d’un instant, je crois voir les prémices de la révolte, mais ce ne sont que les participants au carnaval étudiant, qui viennent mettre le feu au Roi Paillard sous le balcon de la mairie.

 

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.