retour haut de page

REPORTAGE

Marx à l’ombre

PAR Julie GUÉRINEAU | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 5 min

Mi-mars ouvrait derrière la gare Matabiau L’Itinéraire bis. Un café associatif vite réduit au statut de « bar dans lequel Mélenchon a investi ». Deux mois plus tard, entre chansons engagées et perruques péroxydées, bonnes intentions et croissants au jambon, Boudu a profité de la soirée de « commémoration des 30 ans de la mort de Renaud » pour aller voir de plus près ce qu’il en était. 

C’est un petit troquet posé à l’angle de deux rues, pas loin de la gare et de l’arche Marengo, entre une haute résidence et une petite maison blanche. Par paresse intellectuelle ou goût du teasing, on résume souvent L’Itinéraire bis au « café toulousain de Mélenchon ». Dans les faits, le patron de la France Insoumise ne représente qu’un 400e des contributeurs à qui appartient le café-resto associatif. Mais sa petite transaction a eu le mérite de marquer les esprits. Dans ce café géré par une dizaine de bénévoles, toute une communauté s’est mise en quête d’un nouveau modèle. « On voulait un lieu qui mette en application nos idées et qui les relaie sur le terrain », explique Romain, la trentaine, l’un des initiateurs du projet. Leurs idées ? « L’inverse du capitalisme. Le but n’est pas de faire de l’argent, mais de créer un lieu utile au quartier et à la ville. Un lieu de partage, de culture et d’éducation populaire. » Pour autant, Romain l’assure, « même si on reste très à gauche, et que le café est fréquenté par le milieu associatif et militant, tout le monde est le bienvenu. On veut faire un vrai travail de quartier, pas cultiver un entre-soi ».

Charognards et croissants au jambon
Derrière lui, au fond de la salle, un sosie approximatif de Renaud travaille son…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.