retour haut de page

FALLAIT L'INVENTER

Tattoo ou rien

PAR Julie GUÉRINEAU
Temps de lecture 3 min

Finis les regrets éternels après un tatouage célébrant un coup de foudre aussi intense qu’éphémère. De jeunes Toulousains planchent sur une encre permettant de faire disparaître ou réapparaître un tattoo à l’envi : Eclypse.

La genèse

Alors que David Maleville est étudiant en biologie, l’un de ses amis le met au défi de créer un tatouage qui s’efface sans chirurgie invasive. Depuis 2016 et l’obtention de son master en chimie, il travaille sur un triptyque de produits : une encre à tatouage spéciale qui peut être rendue invisible en quelques heures après l’application d’une crème, et réapparaître après l’application d’une autre. Le tout à base de produits naturels, sans métaux et sans allergènes.

En phase de test

À l’issue d’une première phase de test en tubes, l’efficacité des produits a été prouvée en laboratoire. Avant de passer à l’étape suivante, David Maleville a mené début mars des tests concluants sur des échantillons de peau humaine. Les trois membres de l’équipe espèrent un lancement à court terme, sans plus de précisions pour le moment.

Un tatouage permanent

Si elle peut disparaître, l’encre reste définitivement dans la peau. Impossible donc de tatouer à nouveau sur une peau déjà marquée. En revanche, la technique permet d’éviter des actes d’effaçage invasifs, douloureux et coûteux (lasers, chirurgie), et qui laissent souvent cicatrices et résidus. À noter que les crèmes n’ont aucune efficacité sur les tatouages réalisés avec une encre classique.

Applications multiples

En ligne de mire : les tatoueurs, les tatoués qui se lassent de leurs ornements, ceux qui redoutent un ratage, ou qui doivent, pour des raisons professionnelles (entretiens d’embauche, mannequinat, etc) ou personnelles (un ex encombrant sur…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.