retour haut de page

PORTRAIT

Baptiste Beaulieu, humain trop humain

PAR Julie GUÉRINEAU | Photographie de Matthieu SARTRE
Temps de lecture 6 min

Révélé il y a 5 ans par l’immense succès de son blog, chronique drôle, grave et tendre du quotidien des soignants, le médecin toulousain Baptiste Beaulieu écume plateaux télés et studios de radio pour réconcilier soignants et soignés.
À 33 ans, il vient de publier son quatrième roman, milite en ligne et sur le terrain pour de multiples causes et signe tous les lundis un billet sur France Inter. Sans jamais oublier ses patients.

Certains, dès les premiers symptômes de célébrité venus, trimballent leur succès en bandoulière. Chez Baptiste Beaulieu, rien de tout ça. Malgré un blog aux 7 millions de vues, trois livres traduits en 14 langues (dont un écoulé à 60 000 exemplaires pour la seule version grand format et vendu pour des adaptations au cinéma), un quatrième ouvrage en librairie, des sollicitations dans les médias et, depuis la rentrée, une chronique régulière sur France Inter. Non, quand on rencontre Baptiste Beaulieu, on ne ressent décidément rien de tout ça. On voit juste un jeune homme un peu timide assis à la terrasse d’une librairie toulousaine qui se demande, fasciné, « ce que peuvent bien faire tous ces gens assis là et qui ont l’air de travailler sur des trucs très importants ». Il y a quelques semaines, il était encore là, parmi eux, après une journée de consultation, à mettre un point final à son dernier roman, Toutes les histoires d’amour du monde.
Parce que Baptiste Beaulieu a une double vie. Médecin le jour, écrivain la nuit.

Né à l’hôpital de La Grave en 1985, il grandit dans un milieu « prolo et précaire » à Verfeil, au lieu-dit dont il a fait son pseudo : Beaulieu. Très jeune, il veut déjà « devenir médecin ou écrire des livres ». Et quand il raconte sa vocation pour la médecine, comme dans les chroniques hospitalières qui ont fait son succès, son récit prend des allures de fable. « C’est une histoire très étrange », avertit-t-il.…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.