retour haut de page

KIT DE SURVIE

Dîtes-le quand même #17

PAR Sébastien VAISSIERE
Temps de lecture 4 min

Pour ceux que l’actu locale indiffère mais veulent quand même donner leur avis, Boudu publie tous les mois un kit de survie taillé pour les conversations de bistrot, les sorties de vestiaires et le covoiturage.

Fallait pas l’éviter
Si vos collègues entament, au self, un concours d’histoires drôles et que vous n’avez pas écouté Rire et Chansons depuis un moment, ne vous démontez pas. Attendez que chacun y soit allé de sa blague pour partager cette citation parfaitement authentique lâchée par Bernard Laporte le mois dernier : « Le rugby doit redevenir ce jeu de mouvement où l’évitement prime sur l’impact ». Fou-rire garanti.

La carte et le dérisoire
En fumant une clope entre le majeur et l’annulaire, racontez que le dernier Houellebecq choque les Luchonnais parce qu’on y place leur station dans les Pyrénées-Orientales et pas en Haute-Garonne. Et que dans les P.O., il courrouce les habitants de Molitg parce qu’on y situe le château de leur village… à Luchon. Étonnez-vous ensuite qu’aucun Luchonnais ni aucun Molitjaire ne s’émeuve que le narrateur propose de remplacer chez Proust les « jeunes filles en fleur » par de « jeunes chattes humides », ni qu’il décrive par le menu des ébats zoophiles et pédophiles. Hasardez que sans doute, en Occitanie, on est plus à cheval sur la géographie que sur le reste.

Neuf semaines et Domi
Au moment de l’happy hour, il y a de fortes chances pour que vos compagnons de pinte épiloguent sur la décision prise il y a neuf semaines par les autorités locales, de baptiser l’aéroport de Toulouse Aéroport Dominique Baudis. Ça ferraillera sec entre les tenants de l’hommage mérité et ceux qui auront peur que les Toulousains passent pour des cons avec leur Baudis, coincés…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.