retour haut de page

FALLAIT L'INVENTER

Houla Hoope, la pâte à tartiner au goût de mer

PAR Clara DE ANTONI | Photographie de Rémi BENOIT
Temps de lecture 3 min

Fraîchement diplômés de l’École d’Ingénieur de Purpan et d’un Institut d’Administration des Entreprises, Christophe Sovran et Alexis Lesly-Veillard ont créé Hoope, une pâte à tartiner à base de spiruline. Une façon de penser un autre modèle alimentaire, en exploitant mieux les « super-aliments », très concentrés en nutriments.

Recréer les produits du quotidien
Les deux ingénieurs ont revisité la recette d’une pâte à tartiner classique pour parvenir à un équilibre nutritionnel. Bio, sans huile de palme ni lactose, la pâte à tartiner Hoope compte deux fois plus de noisettes et de cacao que les pâtes à tartiner classiques, et 40% de sucre en moins. Et bien sûr, de la spiruline.

 

L’aliment de demain
La spiruline est une micro-algue alimentaire très riche en bienfaits nutritionnels : protéines, minéraux, fer, magnésium, phosphore, vitamine E. À tel point que certains la considèrent comme l’aliment de demain. Problème ?
Le goût, et l’odeur, ne sont pas au rendez-vous. Principalement consommée sous forme de complément alimentaire, en poudre ou comprimé, la spiruline a pourtant été intégrée au produit du quotidien le plus gourmand qui soit : la pâte à tartiner.

 

500 kilos vendus
Commercialisée depuis juillet 2018, cette pâte à tartiner est en vente dans une trentaine de commerces, principalement à Toulouse et aux alentours, jusqu’à Albi et Montauban, mais aussi du côté de Bordeaux et, depuis peu, à Paris. 500 kilos ont déjà été vendus en 2018, soit 2500 pots.

 

Et après ?
Une deuxième pâte à tartiner, à l’amande cette fois, vient d’être mise sur le marché. Mais les deux associés voient plus loin :
« On est en train de développer d’autres produits : muesli, croustillant, granola, toujours en valorisant le potentiel nutritionnel des super-aliments au sens large : spiruline, baies de goji, cranberries, graines de chia ». Ils espèrent aussi, prochainement, conquérir la capitale, où se trouve une grosse part de marché.

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.