retour haut de page

LE FAIT

Le paquet sur les quartiers

PAR Jean COUDERC | Photographie de Rémi BENOIT
Temps de lecture 3 min

En déplacement à Toulouse le 8 avril, le ministre délégué à la Ville et au Logement Julien Denormandie a annoncé le déblocage d’un milliard d’euros pour la rénovation des quartiers prioritaires du Grand Mirail, d’Empalot, du Val d’Aran et des Izards.

C’est ce qui s’appelle ne pas faire le voyage pour rien. En annonçant un engagement financier de l’État d’un milliard d’euros pour la rénovation urbaine à Toulouse et dans la Métropole, le ministre délégué à la Ville et au Logement Julien Denormandie a voulu apporter des « preuves d’amour » du gouvernement à la Ville rose. Dans le détail, ce programme est financé grâce aux crédits de l’ANRU (agence nationale de la rénovation urbaine), la Ville de Toulouse, Toulouse Métropole, le département de la Haute-Garonne, la région Occitanie et bien sûr les bailleurs.

Il va porter sur quatre quartiers prioritaires : le Grand Mirail, Empalot, Val d’Aran et Les Izards. Il prévoit notamment la démolition de 2441 logements sociaux publics, la réhabilitation de 2551 et la résidentialisation de 4339. à cette convention « Anru2 », d’un montant supérieur de plus de 200 millions d’euros par rapport à la précédente (770 millions en 2005), s’ajoute un volet de 260 millions d’euros consacrés à la rénovation des copropriétés toulousaines dégradées. Un projet d’ensemble jugé « très ambitieux » par le ministre pour qui le temps des promesses est bel et bien révolu : « Nous venons de signer des parapheurs qui valent beaucoup d’argent. C’est du concret ». 

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.