Interview

Restos. Ça vient d’ouvrir #20

Rédaction : ,
Photo : ,
le 3 mai 2019 Temps de lecture : 4 min.
Partager : TwitterFacebookMail
Tous les mois, Boudu sélectionne pour vous les meilleurs nouveaux restos à Toulouse

VIVANTS

Une précision d’emblée pour « rassurer » les amateurs de bonne chair : le nom de ce restaurant qui vient juste d’ouvrir tout en haut de la rue Gabriel Péri n’a pas été choisi en hommage au bouquin éponyme écrit par notre ami Aymeric Caron, défenseur du vivant devant l’éternel. Dans cet établissement créé par l’équipe des Passionnés et l’ancien chef des Sales gosses, barbaque et poiscaille ont toute leur place, à condition d’avoir été élevée, ou pêchée dans le respect de la nature. Pour le reste, il suffit de jeter un œil sur la carte pour comprendre que ces garçons ont de la suite dans les idées… et de l’ambition. Œuf fermier poché  à l’eau eau verte d’orties sauvages, maquereau mariné aux agrumes, crème de yaourt à l’huile de thym, filet mignon de porc, topinambour rôti, poire au balsamique, les intitulés sont plein de promesses… tenues ! Dans un écrin soigné avec une superbe baie vitrée donnant une belle perspective sur l’avenue du cimetière, tout est en place pour passer un moment. à découvrir d’urgence.

Vivants, 40 rue Gabriel Péri


ET AUSSI 


Trois ans après l’ouverture d’un premier restaurant dans la zone de Thibaud, les fondateurs de
Il était une fois dans l’Ouest viennent d’ouvrir un second établissement place Jeanne d’Arc. Avec toujours viandes marinées, Chili con carne et autres oignons rings à la carte.

Il était une fois dans l’Ouest, 26 rue Raymond IV


Marier le homard bleu de Bretagne à des frites, c’est le pari audacieux tenté par ce nouveau restaurant, Le Homard frites, qui propose également un burger homard-bœuf lui aussi accompagné de frites, un tartare d’algues, ou des rillettes de crustacés. Il se passe des choses bizarres dans le quartier des Carmes…

Le Homard frites, 5 impasse de la Trésorerie


Un nouveau concept de bar à couscous Wonderfood vient de naître à Toulouse où, sur le modèle de la restauration rapide, le client compose lui-même son plat avec des produits préparés sur place et le jour-même. Seulement sur livraison ou à emporter pour l’instant.

Wonderfood , 56 rue de Metz et 9 avenue Maurice-Bourgès-Maunoury


À lire aussi dans ce numéro

Enquête -

Victor Hugo, Toulouse à la fleur de l'âge

Les Toulousains ont été les premiers à couronner le talent de Victor Hugo.

> Lire l'article <
Interview -

Bouchons urbains

La pêche urbaine en hyper-centre est en plein boum. Dopée par les forums internet et les grandes marques d’articles de pêche, devenue tendance par l’anglicisation de son intitulé (street fishing),...

> Lire l'article <
Street fishing Toulouse
Conversation -

Jean-Pierre Bel : l’invité surprise

Êtes-vous candidat à la mairie de Toulouse ? C’est encore trop tôt pour vous répondre. Mais il est vrai que j’y songe. J’ai d’abord cru que je pourrais me prononcer assez...

> Lire l'article <