Enquête

Aéroport Toulouse-Blagnac : À couteaux tirés

Rédaction : ,
Photo : ,
le 6 juin 2019 Temps de lecture : 3 min.
Partager : TwitterFacebookMail

La situation se tend autour de l’aéroport Toulouse-Blagnac, entre le consortium Casil Europe qui souhaite revendre ses parts, et les opposants à la privatisation, ragaillardis par la décision de justice d’annuler la vente par l’État de sa participation, et les collectivités qui veulent mettre sous séquestre les titres de l’actionnaire chinois.

Quelle que soit l’issue de cette affaire, l’histoire retiendra, hélas pour Toulouse, que la première tentative de privatisation d’un aéroport français s’est soldée par un fiasco. Quatre ans après avoir cédé 49,99 % de ses parts au consortium Casil Europe, l’État se trouve désormais face à un imbroglio difficile à démêler. Avec d’un côté l’actionnaire chinois qui a annoncé, en début d’année, son intention de se désengager de la plateforme aéroportuaire, et de l’autre des opposants à la privatisation qui ont réussi, le 16 avril dernier, à faire annuler par la cour administrative d’appel de Paris ladite vente par l’État.

Comme si cela ne suffisait pas, les actionnaires locaux de l’aéroport Toulouse-Blagnac (la CCI, la Région, le Département, et Toulouse Métropole) viennent d’annoncer leur intention de saisir le tribunal de commerce pour mettre sous séquestre les titres de l’actionnaire chinois. But de la manœuvre ? L'empêcher de verser des dividendes exceptionnels comme il en aurait l’intention, mais aussi de vendre ses parts au groupe Eiffage. Comme on pouvait s’y attendre, Casil Europe a dénoncé cette action, estimant qu’elle constituait « une atteinte grave aux principes fondamentaux du droit français et aux droits que la loi confère à tout actionnaire d’une société », allant même jusqu’à parler de « manœuvre de déstabilisation, qui va à l’encontre des intérêts d’ATB, de ses employés et de ses usagers ».   

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de Boudu en illimité.
Ou achetez directement le magazine en version pdf

À lire aussi dans ce numéro

Enquête -

Ici Nougayork !

Comme l’or maudit des Volques, l’épopée de l’Aéropostale et le supplice de Saturnin, l’histoire de Nougayork a acquis à Toulouse le statut de mythe identitaire. Une presque fable qui s’ouvre...

> Lire l'article <
Nougayork
Enquête -

Mouss, Hakim et Nougaro : fraternité des faubourgs

Avant de connaître la gloire avec Zebda, Mouss et Hakim Amokrane ont, à la fin des années 1980, dansé sur Nougayork dans les boîtes des Minimes. Adoubés par Claude Nougaro,...

> Lire l'article <
Mouss, Hakim et Nougaro
Enquête -

Maison Nougaro : Nos retrouvailles

Longtemps arlésienne de l’actualité toulousaine, la Maison Nougaro ouvre enfin ses portes cet été au kilomètre zéro du canal du midi. Une péniche amarrée mais libre, que ses initiateurs Cécile...

> Lire l'article <
Maison Nougaro