retour haut de page

DLQM

Actu locale : Dîtes-le quand même #20

PAR Sébastien VAISSIERE
Temps de lecture 4 min

Pour ceux qui préfèrent ouvrir leur gueule plutôt que le journal, Boudu propose tous les mois un concentré de ce qu’il faut savoir sur l’actu locale pour donner son avis qu’on veut le bon,
et critiquer le monde avec désinvolture.

XV de l’arrose
Impossible de passer à côté du Water Rugby organisé mi-septembre quai de la Daurade. Une exhibition de rugby à 5 sur terrain flottant, avec en-but dans le clapotis maronnasse de la Garonne. De vieilles gloires de l’Ovalie en pagaille (ne manquaient que Water Spanghero et Christophe Del’eau) et de jolis carrés VIP remplis d’inconnus. Vos copines du rugby ont adoré. Jouez-là moins enthousiaste, histoire de vous distinguer de la masse. Concédez simplement que des rugbymen trempés dans l’eau tiède en septembre, ça faisait un joli préambule à la douche froide de la Coupe du Monde à venir.

Sang chemise, sang pantalon
Avant, les bains de sang, c’était bon pour les Parisiens, les Marseillais ou les Tarantino. Désormais la pègre défouraille à Toulouse itou. Rien qu’en septembre, deux règlements de compte : un homme abattu froidement faubourg Bonnefoy, et une fusillade à Cornebarrieu. Forcément, ça fera jaser ce mois-ci à la machine à caoua. Encouragez toutefois vos collègues à voir le bon côté des choses. Soulignez que pendant que les gangsters flinguent en ville, les chasseurs font des efforts à la campagne. Un seul blessé est à déplorer localement depuis l’ouverture de la chasse : un Lot-et-garonnais qui s’est tiré dans le mollet en marchant.

 

Désobéissance Cyril
Pour remporter les prochaines municipales en mars prochain,
Jean-Luc Moudenc veut bâtir une tour, Nadia Pellefigue veut rassembler la gauche, et l’Archipel citoyen veut demander l’avis de tout le monde.…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.