Enquête

Joseph de Rigaud, maire de Toulouse de 1790 à 1792

Rédaction : ,
le 6 mars 2020 Temps de lecture : 3 min.
Partager : TwitterFacebookMail
Avant de choisir le maire de demain, découvrons qui étaient les maires d’hier. Cette semaine Joseph de Rigaud, le premier d’entre eux et le seul à être mort guillotiné.

Jusqu’alors administrée par des capitouls vêtus de rouge et noir, Toulouse désigne le 28 février 1790 son premier maire à écharpe tricolore. Il s’agit de Julien Joseph Honoré de Rigaud, professeur de droit, natif de Castres, coseigneur de Lanta et de Belleville, et demeurant rue Pargaminières. Il est réélu en novembre 1791 puis battu en août 1972 par Marc Derrey. C’est alors que les ennuis commencent. Arrêté sous la Terreur en 93, il est relâché puis arrêté une deuxième fois en août et envoyé à Paris avec d’autres « suspects » pour comparaître devant le tribunal révolutionnaire. Il est guillotiné le 20 avril 1794.

À lire aussi dans ce numéro

Format court -

Moi, maire de Toulouse #01

Boudu a proposé à chaque candidat de se plier à l’exercice de l’anaphore rendue célèbre par François Hollande lors du débat télévisé de l’entre deux-tours l’opposant à Nicolas Sarkozy lors...

> Lire l'article <
Antoine Maurice
Format court -

Moi, Maire de Toulouse #3

Boudu a proposé à chaque candidat de se plier à l’exercice de l’anaphore rendue célèbre par François Hollande lors du débat télévisé de l’entre deux-tours l’opposant à Nicolas Sarkozy lors...

> Lire l'article <
Franck Biasotto
Portrait -

Tchan, L’ovni du scrutin

Rencontrer Peov Chankiry Duch, dit Tchan pour les intimes, a quelque chose de troublant, voire de déconcertant. Dans un contexte général anxiogène-et ce bien avant la propagation de l’épidémie de...

> Lire l'article <