retour haut de page

Le pifomètre des municipales à Toulouse #6


Temps de lecture min

Qui a marqué des points, qui en a perdu ? Chaque semaine, Boudu s’amuse à mesurer la cote de popularité des différents prétendants à la Course au Capitole.

 

Antoine Maurice : Stable
Alors qu’Archipel Citoyen comptait faire de son meeting d’avant premier tour une démonstration de force, le collectif a été contraint d’annuler le grand rassemblement populaire espéré pour cause de coronavirus. Sur le fond, Antoine Maurice a réitéré, cette semaine, sa détermination à annuler le projet Teso au profit de Terra, un lieu mêlant culture, économie sociale et solidaire, transports doux et urbanisme écologique.


Pierre Cohen : Stable

L’ancien maire de Toulouse a décidé de renoncer à la grande réunion publique prévue au Metronum (même si la jauge l’autorisait à le maintenir) pour proposer un Facebook live au même moment, suivi par un peu moins de 1000 personnes. Le candidat de Pour la cohésion, l’autre choix a par ailleurs mis à profit la dernière semaine de campagne pour torpiller le bilan de son successeur au Capitole tout en exhortant ses rivaux de gauche à ne pas se tromper d’adversaire.

Nadia Pellefigue : En hausse
La candidate d’Une Nouvelle Énergie pour Toulouse a pris de court ses rivaux en étant la première à prendre la décision de troquer sa réunion publique pour un inédit meeting 2.0 qui a réuni au total près de 6500 vues. Celle qui ambitionne de devenir la première femme maire de Toulouse le 22 mars prochain a d’autre part martelé ses différences avec Archipel Citoyen. Pour arriver devant Antoine Maurice dans deux jours et être ainsi en position de force pour aborder la fusion.

Franck Biasotto : En baisse
Le candidat de Toulouse Belle & forte aura donc été le seul, parmi les grands candidats, à avoir pu tenir meeting avant les restrictions dues à l’épidémie de coronavirus. Est-ce que cela sera suffisant pour se qualifier au second tour ? Rien n’est moins sûr, d’autant qu’il était le grand absent du dernier débat de France 3 mercredi soir.

Jean-Luc Moudenc : Stable
Comme ses concurrents, le candidat d’Aimer Toulouse a été contraint de renoncer à son grand meeting d’avant premier tour salle Jean Mermoz. Jean-Luc Moudenc s’est montré prudent lors du dernier débat télévisé en rappelant sa grande circonspection à l’égard des sondages. Et en enjoignant ses sympathisants à aller voter dimanche…

Quentin Lamotte : En hausse
Comme souvent avant un scrutin électoral, l’actualité pourrait bien favoriser le Rassemblement national avec la violente agression de deux policiers municipaux place Saint-Pierre dimanche dernier. Quentin Lamotte a d’autre part reçu le soutien de Jordan Bardella à l’occasion de son meeting d’avant premier tour qui a réuni une petite centaine de participants.

Partagez

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.