Reportage

Christophe LèguevaquesAgneau, voix nues, et la promesse des vagues de Saint-Pabu

le 23 avril 2020 Temps de lecture : 3 min.
Partager : TwitterFacebookMail
Dis-moi comment tu te confines et je te dirai qui tu es. Aujourd’hui Christophe Lèguevaques, avocat à Toulouse et Paris, qui vient de lancer une action en justice pour financer la relance de l’économie en utilisant les dividendes du Cac40 et les bonus des traders.

Où êtes-vous Christophe Lèguevaques ?
A Paris, au pied de Montmartre.

Comment vivez-vous le confinement ?
Je m’abrutis de travail pour ne pas voir le temps passer.

Que faites-vous de vos journées ?
Je travaille et je lis. J’essaie d’imaginer le monde d’après qui soit vraiment différent. Du coup, je n’ai plus le temps de regarder toutes les séries qui sont conseillées.

Que faites-vous de vos nuits ?
Vous êtes bien indiscret. Je sais bien que le confinement tend à remettre en cause nos libertés fondamentales mais souffrez que je garde un peu d’intimité, voire de mystère.

Que regardez-vous ?
L’avenir.

Qu’écoutez-vous ?
Parfois, le silence. C’est troublant le silence dans un ville. Sinon, les oiseaux qui me réveillent au petit matin. Et le plus souvent de la musique, toutes sortes de musiques. Des connues, des inconnues, des orchestres symphoniques ou des voix nues.
Ma préférée reste toujours Nina Simone, une des voix du courage.

Que lisez-vous ?
Des romans, des essais, la presse, des BD.
Éclectique.

Que mangez-vous ?
De bons petits plats avec des produits frais et cuisinés avec amour (un agneau de 7h « maison » pour Pâques, un pur délice).

Les bons côtés du confinement ?
On peut rêver que l’on va changer le monde.

Les mauvais côtés du confinement ?
Être séparés de ceux que l’on aime et voir que les forces obscures profitent du chaos pour avancer leurs pions.

Si vous travaillez, pouvez-vous nous décrire l’atmosphère qui règne autour de vous ?
Atmosphère ? atmosphère ? Mmmhm.
Inspirée, motivée, connectée.

Ce qui vous manque le plus depuis que vous êtes confiné ?
Ma liberté de mouvement.

Ce que vous inspirent ces événements ?
C’est la répétition générale avant les grands bouleversements qui nous attendent. Le comprendrons nous ? Aurons-nous l’audace de changer1

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de Boudu en illimité.
Ou achetez directement le magazine en version pdf

À lire aussi dans ce numéro

Format court -

Moi, Maire de Toulouse #3

Boudu a proposé à chaque candidat de se plier à l’exercice de l’anaphore rendue célèbre par François Hollande lors du débat télévisé de l’entre deux-tours l’opposant à Nicolas Sarkozy lors...

> Lire l'article <
Franck Biasotto
Format court -

Le Toulouse rêvé de Maguelone Pontier

"Je suis (encore) une jeune toulousaine, fraîchement installée. Je regarde cette ville rose avec des yeux de vacancière émerveillée pour qui chaque mur de brique est exotique, un coucher de...

> Lire l'article <
Maguelone Pontier
Enquête -

Bourdelle : retour en grâce

Cet Héraklès archer est une œuvre majeure.

> Lire l'article <