retour haut de page

Les + lus

Denis Méliet : l’épicurseur

Approvisionnement direct, circuits courts, locavorisme, prise en compte du bien-être et du revenu du paysan, commerce équitable de proximité, souci des sols : autant de concepts agricoles et alimentaires en vogue. À Toulouse, cela fait 20 ans que Denis Meliet les a faits siens. Et s’évertue à nourrir dans ses restaurants de Toulouse et Paris 1000 personnes par jour en moyenne, en travaillant l’agricole, le sociétal et le nutritionnel. Le tout sans jamais négliger le plaisir de manger, moteur de tout Gersois qui se respecte.

PAR Jean COUDERC

Photographie de Matthieu SARTRE

Ici Nougayork !

La course à l’échalote

Carole Delga : «  L’urgence écologique ne doit pas empêcher les gens de se déplacer »

Cinéma : étoiles et toiles

Jean-Luc Moudenc : «  Les conflits entre usagers m’inquiètent »

Conduire sans posséder

La Grande Motte : un idéal de mobilité

Anglicismes, bientôt l’overdose ?

La tribu du mois

Les marchands ambulants

Photo Rémi BENOIT

Typos hypes, barbes taillées et bécanes vintage, les commerces ambulants sillonnant l’hyper-centre ont renvoyé à leurs chères études les marchands de marrons de papa. Préalablement déclarés en mairie, ils assouvissent la soif de mobilité de leurs contemporains qui peuvent glaner sandwichs, desserts, café, douceurs et même bijoux, au gré de leur trajet sans même descendre de trottinette. En voici un petit échantillon, réuni par nos soins au square du Capitole un matin d’été.

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.