Boudu 3 – janvier 2016

4,50

 

Lacroix, un roman toulousain

Rouage essentiel du Stade Toulousain dans les années 90, créateur d’une agence de communication et désormais pressenti pour prendre la présidence des Rouge et Noir. Didier Lacroix est un sportif admiré et un homme d’affaires respecté. Rencontre.

 

La montée

Ces toulousains de confession juive aspiraient à une vie meilleure en choisissant de s’établir en Israël. Certains y sont parvenus, d’autres pas.

 

Les aventuriers de l’habitat participatif

Chez Abricoop, on veut bien vivreensemble à condition que les enfants ne fassent pas de bruit et que les anciens ne râlent pas.

 


 

ÉDITO : RUMEUR

 

Didier Lacroix, sera-t-il le prochain président du Stade Toulousain ? Peut-être ou pas. À entendre le principal intéressé, cela n’a guère d’importance : « Cela fait vingt ans que l’on me prête cette intention. Il y a ceux qui veulent te le faire dire, ceux qui en ont vraiment envie, ceux qui veulent que tu te dévoiles, ceux qui ont l’idée à ta place et ceux qui ont intérêt à ce que tu le soies ».

L’ancien rugbyman n’est pas le seul à qui l’on prête des intentions. Après le premier numéro de Boudu, le bruit a couru que la conversation menée avec Jean-Luc Moudenc était un simple renvoi d’ascenseur en échange d’une participation de la Ville à la campagne d’affichage publicitaire du magazine. Avec le deuxième numéro circulait une autre rumeur assurant que Rémi Branco avait déboursé quelques piécettes pour acheter son portrait. Alors on attend avec impatience et curiosité la rumeur qui accompagnera la parution de ce troisième numéro de Boudu. À la rédaction, on n’espère qu’une chose : que ses auteurs se surpasseront pour pondre une rumeur encore plus drôle et surréaliste que les deux premières.

Catégorie :

Additional Information

Poids 300 g
Dimensions 27 x 20 cm