Interview

Nicolas Servant passe à table

Rédaction : ,
Photo : ,
le 3 mai 2017 Temps de lecture : 2 min.
Partager : TwitterFacebookMail

Ce n’est peut-être pas le chef le plus en vue de la place toulousaine mais rares pourtant sont ceux à se plaindre de la cuisine de Nicolas Servant depuis que ce dernier a ouvert son restaurant (presque) éponyme Au Bon Servant. Contrairement aux guides qui ne se sont pas encore intéressés à cet ambassadeur du Minervois, Boudu a poussé la porte de son établissement, situé à deux pas du Pont-Neuf, pour poser quelques questions à ce « drogué de l’adrénaline du service » capable de changer de carte au dernier moment, au gré de ses humeurs.

Votre premier émoi gustatif ?

Une crème brûlée avec de la fleur de lavande
en Provence

Le plat que vous détestiez enfant ?

Les choux de Bruxelles

Votre madeleine de Proust ?

Pain grillé, œufs au plat et sauce tomate

Votre plat « signature » ?

Carpaccio de betteraves, fromage frais et boquerones

L’aliment que vous préférez ?

Le merlu de ligne

Celui que vous détestez ?

La coriandre

Votre pêché mignon ?

La truffe noire

Le pire souvenir en cuisine ?

Le doigt d’une commise sectionné à Bordeaux en coupant du pain

Au réveil, sucré ou salé ?

Salé

Devant la téloche, salé ou sucré ?

Sucré

Votre penchant alimentaire honteux ?

Mc Donald’s

Le plat ou le produit pour lequel vous êtes prêt à faire 100 km ?

Les huîtres

L’homme ou la femme avec qui vous aimeriez dîner en tête-à-tête ?

Akhenaton

Votre mentor ?

Eric Pras

Le chef que vous admirez le plus ?

Alexandre Couillon (Noirmoutier)

L’aliment le plus bizarre que vous ayez mangé ?

Le pouce-pied, un fruit de mer très iodé

Au Bon Servant, 22 rue des Couteliers, Toulouse

À lire aussi dans ce numéro

Format court -

7 raisons de visiter Agen quand on ne digère pas les pruneaux

Vous vous attendiez à Cabrel ? Vous aurez Goya !

> Lire l'article <
Visiter Agen avec Boudu
Enquête -

Robert Guédiguian : Tapis rouge

Robert Guédiguian, vous avez grandi dans un milieu modeste. Diriez-vous de votre enfance qu’elle a été heureuse ? Nous vivions à quatre dans un appartement de 27 m2, mais c’était super !...

> Lire l'article <
guediguian cinema