retour haut de page

IMMO

Immobilier à Toulouse et en Haute-Garonne

PAR Agathe RENAC
Temps de lecture 10 min

Le bruit court qu’il faut investir à Toulouse. Pour en avoir le cœur net, Boudu s’est muni de son mètre et de sa calculette pour vérifier ce qu’il en était. D’agence en agence, quartier par quartier et mètre carré par mètre carré. Il ne vous reste plus qu’à attendre le coup de cœur et appeler votre banquier.

Trois questions à Hanna Guenancia, agent immobilier à Orpi Saint-Georges

Quels types de biens peut-on trouver dans l’hyper-centre ?

Le cœur du centre propose essentiellement des appartements anciens. Par exemple, les quartiers des Carmes et de Saint-Étienne sont composés à 90 % de copropriétés des années 1900. On peut aussi tomber sur des biens des années 80 dans les rues des Salenques, des 7 Troubadours et Pargaminières.

Dans quel secteur faut-il investir ?

Matabiau est l’un des quartiers en devenir. Avec les aménagements, la rue Bayard est propre et les nuisances ont fortement diminué. Elle connaît une hausse des prix considérable. Un bien qui se serait vendu à 3 500 € le m2 il y a trois ans se vend aujourd’hui à
5 000 €. Plus largement, le centre-ville est une valeur sûre en terme d’investissement. Grâce à leur emplacement, les biens ne perdent pas de leur valeur et les investisseurs pourront toujours les revendre dans 10 ans.

Pour quelles raisons ne devrait-on pas s’installer dans un quartier ?

Je déconseillerais le début de la rue de la Colombette à une famille à la recherche d’une maison calme. Le quartier Saint-Aubin est très étudiant, avec de nombreux bars. La rue Gabriel Péri est aussi très festive. Ce n’est pas l’idéal quand on est en quête de silence et…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Partagez

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.