Enquête

Transports : déjà demain

Rédaction : , ,
le 6 juillet 2019 Temps de lecture : 6 min.
Partager : TwitterFacebookMail

À Toulouse, plusieurs entreprises planchent sur les transports de demain. Une effervescence qui nous a conduit à imaginer à quoi pourrait ressembler la mobilité dans notre ville en 2040, en évaluant la probabilité d’aboutissement des recherches actuelles.

L’Hyperloop - 40 % de chance de le voir à Toulouse d'ici 20 ans
Toulouse-Montpellier en moins de 30 minutes. L’Hyperloop promet de le faire à 1 200 km/h. Le train-capsule à ultra grande vitesse, imaginé par le milliardaire Elon Musk, est développé depuis plusieurs mois à Toulouse-Francazal. Une phase d’essais, menée par Hyperloop TT, est prévue sur une piste de 320 mètres de long d’ici fin 2019. Une deuxième piste d’un kilomètre est en construction. Toulouse sert de terreau à la concrétisation du projet de capsule supersonique qui transportera, à terme, une trentaine de passagers. Cependant, aucun accord de commercialisation de l’Hyperloop n’a, pour l’instant, été signé en France. Sans compter que l’Hyperloop a besoin de la construction de tunnels pour que la capsule soit propulsée. Sympa pour le paysage.

 

La voiture à hydrogène - 100 % de chance de le voir à Toulouse d'ici 20 ans
Du vert par excellence, garanti sans gaz à effet de serre. Le véhicule à hydrogène est un véhicule électrique qui produit sa propre électricité à l’aide d’une pile à combustible. Sa recharge ne prend pas plus de temps qu’un plein d’essence. Les constructeurs automobile se disputent ce marché porteur. Les pouvoirs publics aussi. La Région Occitanie a annoncé, en mai dernier, un plan pour développer l’hydrogène vert sur son territoire, avec un budget de 150 millions d’euros pour la période 2019-2030. La plus grande station d’hydrogène de France ouvrira ses pompes en fin d’année à Onet-le-Château, près de Rodez. Une énergie qui carbure.

 


Le taxi aérien
autonome - 30 % de1

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de Boudu en illimité.
Ou achetez directement le magazine en version pdf