Enquête

Réseaux sociaux. Trafic d'influences

Rédaction : , ,
le 6 septembre 2019 Temps de lecture : 10 min.
Partager : TwitterFacebookMail

Le mot « influenceur » ne figure ni dans le Larousse, ni dans le petit Robert. Pourtant, les influenceurs sont partout.  Blogueurs, instagrameurs ou youtubeurs, ils sont convoités, cajolés, parfois même rémunérés par les marques, les agences ou les institutions, pour « influencer » les achats et les comportements de leurs communautés respectives. Ils ont même leur salon européen : le Tubecon, dont la prochaine édition se tient ce mois-ci à Toulouse. Le Tubecon au pays du Bouducon… Cela valait bien quelques explications.

En créant Facebook en 2004, Marc Zuckerberg avait annoncé la couleur : « Les gens influencent les gens. Rien n’influence plus les gens qu’une recommandation d’un ami de confiance. Une référence fiable influence davantage les personnes que le meilleur message diffusé. Une référence fiable est le Saint Graal de la publicité » prophétisait-il. Quinze ans plus tard, la société toute entière est partie à la conquête de ce Graal 2.0, depuis l’instagrameur local qui1

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de Boudu en illimité.
Ou achetez directement le magazine en version pdf