Format court

L’ aidant du bonheurAnthony Jean

Rédaction : Sébastien VAISSIÈRE,
le 6 décembre 2019 Temps de lecture : 3 min.
Partager : TwitterFacebookMail

Avec l’exposition Old On project, le photojournaliste toulousain Anthony Jean dévoile, sans artifice et avec un remarquable sens du cadre, le quotidien des aides à domicile du Sicoval : une rencontre frontale avec la vieillesse, et un hommage à ceux qui en soulagent les maux.

Le Sicoval, la communauté d’agglomération du Sud-Est toulousain, aime bien les pas de côté. Pendant que sa voisine Toulouse Métropole s’enorgueillit de sa jeunesse, ce territoire lauragais dont Ramonville et Castanet sont les cités principales, consacre une semaine entière à ses vieux. L’opération, baptisée « Seniors, et alors ? » s’est achevée officiellement début décembre, mais se poursuit jusqu’au 5 janvier 2020 à la galerie des publics du musée des Abattoirs de Toulouse, avec l’exposition Old On project.

Son auteur, le photojournaliste toulousain Anthony Jean, y dévoile sans artifice et avec un remarquable sens du cadre, le quotidien des aides à domicile du Sicoval : « Je ne suis pas un habitué de ce genre de sujets. Je suis photographe militant pour les droits de l’Homme, plus coutumier des zones de guerre ou des bateaux de migrants que des domiciles de personnes âgées. J’ai découvert un métier éprouvant et rencontré des femmes exceptionnelles. Elles ont gagné mon respect pour la vie. J’ai essayé de montrer leur quotidien avec un peu poésie mais sans rien embellir. Si je peux contribuer à les sortir de l’ombre, cela suffira à mon bonheur » confie-t-il. Une rencontre frontale avec la vieillesse, et un hommage à ceux qui en soulagent les maux.

 

Old On project, du 20 décembre au 5 janvier dans la galerie des publics du musée des Abattoirs

 

Anthony Jean – L’ aidant du bonheur

À lire aussi dans ce numéro

Interview -

Duo des NonLe rural moins les murs

Avant de faire l’intéressant pour faire rire les gens, Jean-Jacques Cripia a fait l’instituteur pour faire plaisir à sa mère.  Ce n'est qu’en 1993, à 33 ans, qu’il a tout plaqué...

> Lire l'article <
Vécu -

Brouillé avec le brunch

« Est-ce que tu viens bruncher dimanche ? » Visiblement plus cool qu’un simple déjeuner, le virus brunch se propage à Toulouse, comme ailleurs.

> Lire l'article <
Brunch - Toulouse - Boudu
Enquête -

Vallée de l'OrbielLe paradis empoisonné

[caption id="attachment_12327" align="alignright" width="300"] Denis et Cindy Morel avec leurs enfants[/caption] Au nord de Carcassonne, grimpant vers la montagne Noire, apparaît un petit bout d'Aude au charme fou. La vallée...

> Lire l'article <