Enquête

Jean-Jacques Cripia : L’objectif

Rédaction : ,
Illustrateur : ,
le 14 mai 2020 Temps de lecture : 4 min.
Partager : TwitterFacebookMail

Jean-Jacques Cripia est comédien. Le Covid-19 l’a privé, comme ses semblables, de scène et de public. Ne demeurent qu’une intervention quotidienne sur Radio 100%, et des journées monotones que le créateur du Duo des Non nous décrit par le menu, en convoquant Hervé Vilard, Ronald McDonald et Malcolm Lowry.

8Éveil en liesse populaire, tour de mon lit, partage avec mon polochon. J'envisage la journée avec l'entrain de celui qui doit passer un scanner de la tête par temps de pluie.

Mais j'ai un objectif pour aujourd’hui. Il me semble.

Je suis sûr que j'avais un objectif hier pour aujourd'hui. M'est sorti de la tête, l'objectif !

Je m'active à un petit déjeuner dynamique et reconstituant. Rien dans l'air du temps ! Pas de graine, pas de fruit, pas de kiwi ! Du kiwi ! Et pourquoi pas un ornithorynque ?

8h50 Quelques bons mots au micro, l'exaltant devoir, communiquer sa joie de vivre, durant 6 minutes.

9h Je baille. Toujours j'ai un coup de mou à cette heure, c'est  physiologique… Être « à l'écoute de son corps », j'ai lu ça quelque part, dans Le Figaro ou dans un journal. Et là, mon corps à des choses à me dire, entre nous et allongé de préférence. Je cède à ses injonctions, me reviendra peut-être après ce court repos, mon objectif.

12h De la musique avant toute chose ! J'apprends la guitare, un an par corde, j'aurais dû jouer de la basse y a moins de corde, et tout ça pendant que mijote une blanquette de veau. Du citron évidemment, quelques câpres et c'est  fini. À la guitare aussi la scie d'Hervé Vilard, plus facile. L'objectif ! Je l'avais là, sur le bout de la langue.

Tiens ! Demain je ferai une langue sauce madère. 95 cas de Covid-19 à Madère, aucun décès, peut-être le secret dans la sauce ?

13h À table. Pas debout, pas au comptoir, pas en voiture, pas au « drap Yves »  de McDo. Depuis le début du confinement je ne suis pas1

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de Boudu en illimité.
Ou achetez directement le magazine en version pdf

À lire aussi dans ce numéro

Conversation -

Aurélien Pradié : Le bleu des Causses

Le très parisien jury du Trombinoscope a remis à Aurélien Pradié le prix du député français de l'année. Il n'est pourtant pas du sérail. Plutôt des causses du Quercy.

> Lire l'article <
Aurélien Pradié Les Républicains