retour haut de page

Enquête TFC

Poil à gratèf – JB Jammes


Temps de lecture 4 min

j-b-jammes - Boudu

Un stade vide et un média de supporters hyperactif. C’est tout le paradoxe du TFC. Malgré les résultats sportifs décevants du Tèf ces dernières saisons, lesviolets.com s’est hissé parmi les sites de fans les plus influents du foot français. Un carton épatant pour ce média amateur alternatif qui bouscule les journalistes professionnels et agace la direction du club.

L’arrivée d’un fonds d’investissement américain aux manettes du TFC ? lesviolets.com. La nomination de Patrice Garande au poste d’entraîneur ? Encore lesviolets.com. La mise à l’écart de Jean-Clair Todibo ou le départ de Stéphane Mbia ? Toujours lesviolets.com. En 13 ans d’existence, ce site de supporters du Toulouse Football Club présente un tableau de chasse impressionnant. Surtout pour un média amateur et indépendant qui se veut la voix des supporters. En 13 ans, malgré la direction du club qui en réfute la légitimité, le site s’est imposé dans le paysage : « Il fait partie de la vie du club, c’est indéniable. Quand je suis arrivé au TFC, j’en ai entendu parler tout de suite. Ce n’était pas un sujet de discussion entre joueurs, mais au club, ça étonnait beaucoup de monde de voir tout ce qu’ils sortaient comme infos » raconte Yannick Cahuzac, milieu du Tèf de 2017 à 2019.
À tel point que lesviolets.com signent des cartons d’audience. « On a plus de visiteurs quotidiens que le TFC n’attire de spectateurs au Stadium les soirs de match », assène un brin provocateur Jean-Baptiste, dit JB, animateur sur Fun Radio. Ces derniers mois, 25 000 personnes ont consulté, en moyenne, chaque jour le site. En juin, il a même enregistré 1,2 million de connexions. Des audiences et des followers (10800 sur Twitter) à opposer à la faible affluence du Stadium. Sur la saison 2018-2019 (dernière disputée en intégralité), le TFC était la seule équipe de l’élite à afficher…

Achetez le magazine en pdf ou en papier pour lire la suite
Lire la suite

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.