Tribu

Sardinhas da MataChanter la résistance

Rédaction : Jean COUDERC,
Photo : Rémi BENOIT,
le 4 mars 2021
Partager : TwitterFacebookMail

Au fin fond des locaux biscornus et colorés de la compagnie Amanita Muscaria, la batucada Sardinhas da Mata se prépare pour la marche du 8 mars. Cette troupe de femmes lutte pour l’égalité au rythme de la musique afro-brésilienne. Ses armes : les percussions traditionnelles de ce style répandu dans le nord-est brésilien. Au gonguê, à l’agogô, à l’alfaia, au chant et à la danse, cette joyeuse bande est dirigée par Michelle-Rose Capel, cheffe d’orchestre, directrice artistique et musicienne..

1. Sandrine, au gonguê
2. Marine, à l’agogô
3. Liza, à l’agbe
4. Juliette, à l’alfaia
5. Beatriz, à l’agbe
6. Amandine, à l’alfaia
7. Helena, à l’alfaia
8. Hanane, à l’agogô
9. Julia, à l’agogô
10. Michelle, au caixa
11. Kadija, à l’agbe
12. Roxane, à l’alfaia
13. Lucie, à l’agogô
14. Murielle, au mineiro
15. Céline, à l’alfaia
16. Marie-Jo, à l’agogô

À lire aussi dans ce numéro

Interview -

Les hommes, alliés du féminisme ?

« Il faut que les hommes comprennent qu’ils ne peuvent pas rester eux-mêmes ! »

> Lire l'article <
Hommes alliés du féminisme
Enquête -

Toulouse la féministe

Face à la domination patriarcale, les femmes s’organisent à Toulouse, où la lutte féministe est multiple et variée.

> Lire l'article <
Féminisme Toulouse
Vécu -

Comment je me suis reconnectée à mon féminin sauvage

Un cercle de femmes ? C’est quoi, ça ? Une réunion de femmes, mais pourquoi faire ?

> Lire l'article <
13_boudu_55_cercle_de_femmes_02