Interview

Napoléon et nousNapoléon DRH

Rédaction : Sébastien VAISSIÈRE,
le 4 mai 2021 Temps de lecture : 4 min.
Partager : TwitterFacebookMail

N’a-t-on pas tout dit et tout expérimenté dans l’entreprise ? Fallait-il vraiment chercher des recettes chez Napoléon?
Il faut toujours chercher. Dans le monde des entreprises, on n’en trouve pas deux qui se ressemblent. Les solutions toutes faites ne marchent pas parce que tout dépend de l’humain. Une entreprise n’est pas un organigramme figé et pyramidal. C’est un mobile à la Calder, une structure en déséquilibre permanent composée de pièces humaines de poids différents. C’est ce qui rend la tâche du chef d’entreprise si difficile, surtout dans les PME où ses responsabilités sont immenses.

Comment est née cette idée d’interview anachronique ?
Je l’ai toujours eue en tête. Cela me paraissait direct, efficace et vivant. Ma rencontre avec l’historien Alain Pigeard, qui a relevé le défi, a rendu cela possible. Depuis j’ai renouvelé l’expérience avec les philosophes… et Jésus !

Vous avez trouvé quelqu’un qui accepte de parler à la place de Jésus ?
Ça n’a pas été facile, mais oui, j’ai trouvé Hervé Ponsot, dominicain diplômé d’HEC, docteur en théologie et maître de conférence à l’Institut Catholique de Toulouse.

Comment un recruteur XXIe siècle en vient-il à s’intéresser au mode de management de Napoléon?
Napoléon a recruté, animé et formé toute sa vie. Il a géré l’Empire comme une entreprise, avec des valeurs qui peuvent paraître anachroniques mais qui sont encore valables aujourd’hui.

Lesquelles ?
Dans la nature, il y a des plantes parasites et des plantes épiphytes. Les parasites grandissent sur d’autres plantes en se nourrissant de leur sève et en les affaiblissant. Les épiphytes croissent sur d’autres plantes sans leur piquer la sève. Napoléon est le parfait exemple du manager épiphyte. Il était bosseur, rationnel et instinctif à la fois.1

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de Boudu en illimité.
Ou achetez directement le magazine en version pdf

À lire aussi dans ce numéro

Portrait -

Alice Dausse, alignée sur Jupiter

Inconnue du grand public, Alice Dausse vient d’être choisie par La République en Marche pour fédérer les troupes haut-garonnaises en prévision des combats électoraux à venir.

> Lire l'article <
11-boudu-57-alice-dausse-00
Interview -

Napoléon et nousNapoléon DRH

Parler management avec Napoléon. Telle est l’expérience à laquelle s’est livrée Florian Mantione dans un ouvrage paru l’an dernier.

> Lire l'article <
Adolphe Roehn : Bivouac de Napoléon Ier sur le champ de bataille de Wagram © château de Versailles / Thomas Garnier
Format court -

Napoléon et nous : les grands d’Oc

En 5 maréchaux et 2 civils, Boudu revisite le roman national et Napoléon à la sauce occitane.

> Lire l'article <
01-boudu-57-grands-oc-0