Epoque

Le retour des astrologues

Rédaction : Enora LE LOUARN,
Illustrateur : Laurent GONZALEZ,
le 8 juillet 2021 Temps de lecture : 4 min.
Partager : TwitterFacebookMail

Les incertitudes d’aujourd’hui et la crise sanitaire ont accéléré un phénomène inattendu : l’engouement des jeunes pour l’astrologie. Derrière les comptes TikTok et les vidéos au deuxième degré, nombreux sont les 18-24 ans qui cèdent à la tentation de prendre les astres au sérieux, et d’y trouver les réponses aux questions auxquelles l’époque ne répond plus.

L’astrologie à la papa coincée dans les dernières pages des quotidiens entre la grille de mots croisés et la météo, c’est terminé. Elle s’affiche désormais fièrement sur les réseaux sociaux, portée par des influenceuses. Sur TikTok sévit depuis trois mois
@astrobole, 19 ans, étudiante en biologie à Paul-Sabatier. Déjà 35 000 abonnés. Consultez son compte et vous découvrirez la créature surnaturelle qui correspond à votre signe astro, vos deux grandes qualités selon votre signe astrologique, le lieu où vous devez vivre etc. « TikTok ce n’est pas très sérieux. Les vidéos de 60 secondes et la musique rendent le sujet surtout divertissant », confie-t-elle.
L’astrologie, pourtant, est de plus en plus prise au sérieux par les jeunes adultes. Audrey Labuxière, co-fondatrice du compte Instagram
@astrobistrot, et Yvette Lapujade une astrologue toulousaine, prétendent même que les drames de l’année 2020 étaient écrits dans les astres. Leur compte regroupe près de 7 000 abonnés, dont 45% ont entre 25 et 34 ans et 35% ont entre 18 et 24 ans.
Soumises à la fois aux réseaux sociaux et à l’incertitude de l’époque, les jeunes générations s’emballent ainsi pour l’astrologie. « Le couvre-feu et les confinements ont accru la curiosité des jeunes pour l’astrologie. Elle fonctionne par cycles et permet de voir la lumière au bout du tunnel », explique Audrey Labuxière. Une étude Ifop révélée en décembre confirme le sentiment des astrologues. Elle montre que 48% des 18-24 ans sont convaincus que les signes astrologiques influencent le caractère. Le succès dépasse largement les réseaux sociaux et gagne les cabinets traditionnels. Yvette Lapujade confirme recevoir depuis la fin d’année des clients de plus en plus jeunes. « Ils viennent par curiosité, pour découvrir leur thème natal, et mettre en avant leur profil, leur tempérament et ce qu’ils peuvent en faire. Il y a même des parents qui offrent ça comme cadeau d’anniversaire à leurs enfants ! »

À lire aussi dans ce numéro

Enquête -

Nougaro, Brassens, Trenet… l'Occitanie, patrie de la chanson

Nougaro, Brassens, Trenet, Perret, Cabrel, Zebda, Bigflo & Oli… la liste des auteurs compositeurs interprètes d’Occitanie devenus des emblèmes de la chanson française est longue comme le bras...

> Lire l'article <
boudu-59
Enquête -

Gers, homo sweet home

Un signe révélateur de l’intérêt croissant manifesté par la communauté LGBT mondiale pour notre région en général…  et pour le Gers en particulier.

> Lire l'article <
08-boudu-59-lgbt-gers
Air du temps -

Jean Didier UrbainVan de revolte

Comment expliquer l’explosion du voyage en van en France ? Jean Didier Urbain, sociologue, ...

> Lire l'article <
032-boudu-59-van