Hors-piste

Tourisme : Occitanie ésotérique

Rédaction : Mélanie CARON,
le 8 juillet 2021 Temps de lecture : 5 min.
Partager : TwitterFacebookMail

De la porte galactique du Pic de Bugarach au trésor de la Guerre de Cent Ans du gouffre de Padirac, certains sites touristiques d’Occitanie sentent le souffre, le paranormal et le mystère. En voici une liste non exhaustive pour qui cherche à pimenter ses vacances avec une part d’inexpliqué.

Occitanie ésotérique – Le lac de Bethmale – 09
La légende raconte qu’une sorcière vivait cachée près du lac. Certains récits évoquent une douce guérisseuse aux yeux émeraudes, d’autres une méchante sorcière qui terrifiait le village. Bonne ou malfaisante, elle fut en tous les cas chassée par les habitants et, prise au piège, désespérée, elle se jeta dans le lac. Depuis, sa robe bleu-vert, restée dans les profondeurs, donnerait à l’eau du lac ses reflets intenses.

Site mérovingien de Tabariane – Teilhet 09
La nécropole mérovingienne de Tabariane regroupe 166 sépultures. Le lieu, ouvert au public, permet d’étudier les pratiques d’inhumation et ses diverses formes de coffrage en bois. Certains objets personnels exhumés lors des campagnes de fouilles menées sur place son aujourd’hui exposés au Musée Saint-Raymond de Toulouse.

Le château de Montségur – 09
Le château de Montségur est l’emblème de la résistance cathare. On raconte qu’il aurait abrité le fabuleux trésor cathare, mystérieusement disparu la veille de la reddition. Lors du solstice d’été, le château est traversé de part en part par les rayons du soleil grâce à une architecture particulière, laissant penser à l’existence d’un culte solaire…

Le Gouffre de Padirac – 46

010-boudu-59-ésotérique

©D Butaeye

Le Gouffre aurait été creusé par Lucifer d’un coup de talon, pour empêcher Saint Martin de sauver les âmes des paysans du Causse. Mais le Saint parvint à franchir l’obstacle grâce au saut très impressionnant de sa mule, qui marqua la roche de ses sabots. Une autre légende soutient qu’à la fin de la Guerre de Cent Ans, les Anglais auraient enfoui leur trésor de guerre dans le gouffre. Mais jusqu’aujourd’hui, aucun butin n’a encore été découvert.

Dolmen des Fades – Pépieux – 11
Fascinant morceau d’Histoire vieux de plus de 5 000 ans, le dolmen des Fades (des fées) est constitué d’une longue galerie de 24 m incluse dans un tumulus. Des ossements humains, des restes de poterie et quelques accessoires en pierre taillée y ont notamment été découverts.

Lourdes – 65

010-boudu-59-ésotérique

@Rémi Benoit

Depuis que Bernadette Soubirous, bergère lourdaise de 14 ans, a révélé les apparitions de la vierge dont elle dit avoir été le témoin dans la grotte de Massabielle, des millions de pèlerins se pressent chaque année à Lourdes pour y boire l’eau miraculeuse de la grotte dans un espoir de guérison du corps ou de l’âme. Il règne dans cette cité devenue, depuis les années 1850, l’un des hauts lieux du culte marial, une atmosphère étrange faite de ferveur religieuse, de tourisme de masse, de processions au flambeau et de boutiques de bondieuseries made in China.

Le Pic de Bugarach – 11

010-boudu-59-ésotérique

©Véronique Mathiot

Point culminant des Corbières, le pic est enveloppé de brume et de mystère. Pour certains c’est une zone d’accueil d’OVNIS, pour d’autres il abrite une porte galactique, pour tous son ascension est une expérience sportive et sensorielle déroutante. Depuis les années 2000, des visiteurs curieux viennent découvrir le village qui devait être le seul de la planète à être épargnée par la fin du monde prévue en 2012.

Interview Pascale Le Floch

010-boudu-59-ésotérique

©DR

Créatrice de l’agence de voyage Aud’Étoure, elle organise des séjours ésotériques dans l’Aude depuis 2017.

Qu’est-ce qu’un séjour ésotérique ?
Il est axé sur le ressourcement de soi, dans des lieux saints et gorgés d’énergie. Le but est de se reconnecter à la nature en s’imprégnant de lieux sacrés et de se sentir bien, physiquement et mentalement. Il y a donc une dimension spirituelle, plus ou moins marquée en fonction des groupes, mais sans jamais aller vers le sectaire.

L’Aude est-il un département particulièrement propice à ce genre de séjours ?
Le séjour que j’ai créé s’inscrit dans l’histoire du Pays Cathare. Nous sommes dans une région historiquement très riche, avec les Templiers, mais aussi la figure de Marie-Madeleine, représentative du féminin sacré. Les journées sont découpées autour de deux visites maximum et complétées par des séances de méditation, de yoga, ou des conférences sur l’histoire cathare.

Quelle est la recette d’un bon séjour ésotérique ?
Il faut une vraie cohésion de groupe et un bon guide spirituel en charge des temps de méditation et de la gestion… en toute bienveillance. La plupart du temps les participants sont très ouverts à la nature et à l’énergie des lieux sacrés. Notre clientèle est de plus en plus jeune, notamment du fait de l’intérêt croissant des nouvelles générations pour la figure de Marie-Madeleine.

Quels sont les sites les plus prisés ?
Rennes-le-Château, Carcassonne et Notre-Dame-de-Marceille à Limoux, haut lieu de pèlerinage de la vierge noire.

À lire aussi dans ce numéro

Portrait -

Cat-sitter : la vie à rebrousse-poil

L’été, pendant que le Toulousain fuit sur la côte basque ou à Gruissan, il en est une qui ne quitte pas sa Côte Pavée : Stéphanie Laguerre, cat-sitter, garde les...

> Lire l'article <
Musée -

Vacances : deux mois pour s’amus(é)er

Au cours des confinements de l’automne et du printemps, nous réclamions à cor et à cri la réouverture des musées, soudain devenus essentiels à nos yeux. Maintenant qu’ils ont rouvert...

> Lire l'article <
014-boudu-59-musées-occitanie
Interview -

Retraite spirituelle : le choix du silence

Frappée en plein cœur par un évènement éprouvant il y a 40 ans, Geneviève expérimente alors pour la première fois une retraite spirituelle...

> Lire l'article <
032-boudu-59-genviève