Tribu

Boucherie des copainsGentlemen bouchers

le 5 novembre 2021
Partager : TwitterFacebookMail

Installés depuis deux ans et demi à la Boucherie des copains aux Minimes, ils contribuent à casser l’image un peu vieillotte du boucher en tablier blanc.

Ils ont entre 23 et 39 ans, viennent d’Ariège, Mazamet, Picardie ou Toulouse, ne se connaissaient pas il y a encore trois ans, et font rougir de gêne (ou de plaisir) les clientes de leur échoppe lorsqu’ils déploient leurs sourires carnassiers. Angelo, Jean, Mickaël, Pierre Vincent et Nicolas symbolisent la spectaculaire évolution du métier de boucher. Installés depuis deux ans et demi à la Boucherie des copains aux Minimes, ils contribuent à casser l’image un peu vieillotte du boucher en tablier blanc.

À lire aussi dans ce numéro

Conversation -

Dominique PonHaut l'humain

En 10 ans, le Toulousain Dominique Pon a fait de Pasteur l’une des cliniques les plus novatrices de France, bousculé les archaïsmes du ministère de la Santé, et lancé un...

> Lire l'article <
Boudu-magazine-62-dominique-pon
L'affiche -

RibotLes yeux dans les yeux

Artiste pour les artistes, Ribot est un peintre franc du collier sans truc ni esbroufe, qui truffe ses toiles d’étrangetés.

> Lire l'article <
Boudu-magazine-62 Ribot
Reportage -

Jacky HannachiSupplément dames

Jacky Hannachi est le seul joueur de dames français à vivre de sa passion...

> Lire l'article <
Boudu-magazine-62-jacky-hannachi