Récitportage

Roquefort-des-CorbièresRealecologik

Rédaction : Jean COUDERC,
Photo : Rémi BENOIT,
le 7 mai 2022 Temps de lecture : 5 min.
Partager : TwitterFacebookMail

Engagée depuis 20 ans dans le développement des énergies renouvelables, Roquefort-des-Corbières devrait prochainement accueillir un projet novateur d’agrivoltaïsme. Une manière pour la commune située dans le Parc naturel régional de la Narbonnaise de venir en aide à ses agriculteurs tout en apportant son écot à la transition énergétique.

À Roquefort-des-Corbières, il fait chaud et le vent souffle fort une bonne partie de l’année. Autant dire que la commune présente les caractéristiques idoines pour y installer des éoliennes et des panneaux photovoltaïques. Aussi lorsque Jean-Marc Bouchet prend, à la fin des années 1990, son bâton de pèlerin pour prêcher la bonne parole (des EnR), il est accueilli à bras ouverts par le maire Christian Théron dans la petite commune située dans l’est du département de l’Aude. Ancien directeur d’agence du Crédit Agricole, il ne met pas longtemps à saisir l’intérêt de développer des énergies renouvelables sur son territoire. « Vu que le village était fauché, j’ai compris qu’il n’y avait pas d’autre façon de s’en sortir. » Convaincu qu’il ne faut pas laisser passer l’occasion, il profite de la traditionnelle cérémonie des vœux, « un moment propice pour faire passer des messages », pour présenter le projet à ses administrés. Et décide de ne pas y aller par quatre chemins pour situer les enjeux : « Je leur ai dit : soit on accepte et on aura des ressources pour améliorer nos conditions de vie, soit on décline et on ne pourra rien faire. » Ainsi posée, la problématique soulève l’adhésion de la population : « Les gens ne sont pas bêtes : si on leur explique pourquoi on installe des éoliennes, ils le comprennent. » L’acceptabilité du projet par la population roquefortoise est d’autant plus facile qu’il est décidé d’installer les 6 mâts d’éoliennes loin du village, pratiquement sur la commune de La Palme : « Du coup, c’est eux qui les voient, reconnaît l’ancien maire de Roquefort. Ils ont un peu râlé à l’époque mais ils ne pouvaient rien faire. »

Le projet mettra néanmoins 12 ans avant de sortir de terre, faute à une1

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de Boudu en illimité.
Ou achetez directement le magazine en version pdf

À lire aussi dans ce numéro

Interview -

Esthétique de l’éolienne

Si l’esthétique est le grief le plus fréquemment opposé à l’installation d’éoliennes, c’est que leur surgissement dans le paysage bouscule notre approche séculaire du paysage. Nous avons demandé à Julien...

> Lire l'article <
Julien Delord, enseignant-chercheur en histoire et philosophie de l’environnement à Toulouse et Albi
En couv' -

Energies renouvelablesSi loin, si proche

Sa présidente n’a eu de cesse de le marteler lors du précédent mandat : d'ici 2050, l'Occitanie veut devenir la première région à énergie positive d'Europe...

> Lire l'article <
Énergies renouvelables Occitanie
Interview -

Renaud GrussNouveau nouveau monde

Branchée sur du 220V par son directeur musical helvète Gilles Colliard, cette adaptation est l’aboutissement de la vie artistique de Renaud Gruss, remuant administrateur de l’OCT, qui déteste les conformistes...

> Lire l'article <
Renaud Gruss, OCT