top of page
  • BOUDU

Dîtes-le quand même #12

Manichéenne pisse À votre voisin de l’urinoir de gauche, qui s’agace, sans quitter son ouvrage des yeux, contre la campagne d’affichage municipale promettant 450 euros d’amende à tout citoyen pris en flagrant de miction sur la voie publique, conseillez la lecture de la biographie d’Omar Hasan, La Voix du rugby, sortie en mai. L’ancien pilier droit du Stade Toulousain et du XV d’Argentine y confie son relatif dégoût de constater, à son arrivée en France, que ses camarades de club urinaient sans vergogne dans la rue à la sortie du bistrot « même près des toilettes » et même « en présence de leur copine ».

Goûte un tag À votre voisin de l’urinoir de droite, qui se réjouit de la menace brandie par la même campagne d’affichage de délester de 3750 euros quiconque taguera sur les murs de la cité, rappelez qu’on peut voir sur des piles de pont, près de l’hyper-centre, des tags de graffeurs invités par ailleurs dans des manifestations subventionnées par la municipalité. Concluez, solennel, avant de déclencher le vent chaud du sèche-main, que « les vases communicants n’ont jamais aussi bien porté leur nom ».

Veni Vidi Vinci À votre collègue toujours à l’heure, qui raille votre retard avec ce conseil à la noix : « La prochaine fois, suis les conseils de Vinci sur les panneaux du périph’ (”Grève SNCF, pensez covoiturage”) », répondez que Vinci s’est associé en 2015 avec Blablacar pour que les conducteurs qui boudent leur réseau à cause du prix des péages rejoignent l’autoroute en partageant les frais. Il ne s’agit donc pas d’un message citoyen, mais d’une pub. En allumant votre ordi, portez l’estocade : « Vivement le chassé-croisé des vacances. On verra si Vinci affiche : ” Bouchons de juillet. Pensez SNCF ” ».

Rosé Comme as À cet(te) ami(e)d’enfance rousseauiste, optimiste et ouvert(e), qui vous dit en laissant tomber son journal sur le comptoir du bistrot : « Terrorisme, partage des richesses, environnement, alimentation… Espérons que les Français se posent les bonnes questions… », apprenez que le 21 mai dernier, l’article le plus lu sur le site internet de France Info avait pour titre : « Doit-on s’inquiéter d’une pénurie de rosé cet été ? ».

Comentarios


bottom of page