top of page
  • BOUDU

Mélissa Billiard : Martine, mon cul et Dalida

Où êtes-vous ? Chez ma sœur, en famille dans les Landes avec mon mari et mon fils.

Comment vivez-vous le confinement ? Comme Bill Murray dans Un jour sans fin.

Que faites-vous de vos journées ? Je grossis.

Que faites-vous de vos nuits ? Je rêve d’une taille 38.

Que regardez-vous ? J’essaie de rattraper mon retard en série, je commence juste Le bureau des légendes, ouais je sais je suis à la bourre.

Qu’écoutez-vous ? « Feeling good » de Nina Simone.

Que lisez-vous ? Tout les « Martine » parce qu’elle, elle a le droit d’aller à la plage, à la montagne, à la campagne… c’est vraiment qu’une crâneuse.

Que mangez-vous ? Tous les plats cuisinés à base d’alcool !

Les bons côtés du confinement ? La créativité des gens pour rendre leurs confinements marrants.

Les mauvais côtés du confinement ? La distance avec mes proches et la promiscuité avec mes proches.

Si vous travaillez, pouvez-vous nous décrire l’atmosphère qui règne autour de vous ? En principe on essaie avec Fred d’écrire, de faire des vidéos, de rendre cette parenthèse créative En réalité «Chut… s’il vous plait ! Allez juste 15 minutes ! Bon ok on tournera plus tard…».

Ce qui vous manque le plus depuis que vous êtes confiné ? Mon esthéticienne.

Ce que vous inspirent ces événements ? Que nous devons prendre soin les uns des autres.

Ce qui vous angoisse ? BFM TV.

Ce qui vous donne de l’espoir ? La solidarité des gens.

Ce qui vous aide à relativiser ? Les visios apéros !

Votre source principale d’information ? Internet.

La pensée la plus intelligente que vous ayez lue/vue au sujet de ces événements ? « S’en sortir. Sans sortir ».

La plus idiote ? Tout ce qui sort de la bouche de Donald Trump.

Quelle est la première chose que vous ferez, le premier lieu où vous vous rendrez quand tout cela sera fini ? J’irai n’importe où, ou il y a mes potes et de la bière fraiche parce que eux ne le seront plus.

Une citation, une devise que vous aimez, et qui s’applique parfaitement à la situation actuelle ? Haut les cœurs.

La personne qui vous inspire le plus de respect depuis le début de ces événements ? Toutes les personnes qui bossent en milieu hospitalier.

La personnalité historique que vous aimeriez ressusciter pour nous sortir du pétrin ? Marie Curie ou Dalida.

Ce qui ne sera plus jamais comme avant. Mon cul.

Ce que vous jurez de changer une fois la crise passée ? Mon jogging !

Ce que vous vous jurez de changer une fois la crise passée… tout en sachant que vous ne tiendrez pas ce serment ? Mon mari !

bottom of page