top of page
  • BOUDU

”Pour avoir l’impression d’être un dauphin” – Hockey subaquatique

Dernière mise à jour : 12 janv.

Antoine Ronk, 27 ans, a quitté le Luxembourg il y a plus d’un an pour étudier la robotique à Toulouse et nager avec les Choks, l’équipe de hockey subaquatique qui s’entraîne à la piscine Alban Minville. 



« En 2019, je suis parti faire mes études en Australie. Un soir, alors que je faisais des longueurs à la piscine, des joueurs de hockey subaquatique ont débarqué avec leurs bonnets style cosmonaute, leurs palmes, des palets et des crosses. C’était très intense, ils sprintaient sous l’eau. J’ai voulu tester et j’ai adoré, même si au début j’ai pas mal bu la tasse. On ne s’ennuie pas du tout, et l’équipe est très importante. On dit souvent que l’eau est un miroir, c’est vrai. Sous l’eau c’est un tout autre univers.
Quand j’enfile mon masque, que je fixe mon tuba, ils sont comme soudés à ma peau, c’est mon nouveau visage. Je n’y pense même plus. Sous l’eau, j’ai l’impression de voler, d’être un dauphin, car je sais exactement quand je dois remonter pour respirer. »
Antoine Ronk

Komentáře


bottom of page