top of page
  • BOUDU

Restos : ça vient d’ouvrir #10

Le Grain de folie Déjà bien dotée en adresses gourmandes, en particulier depuis l’ouverture, l’an dernier, du restaurant Les Complices, la place Dupuy vient d’accueillir une nouvelle enseigne. En lieu et place du Si Bémol, Romain Faba, ancien de La Pergola de Lardenne et de La Villa des Oliviers, a ouvert Le Grain de folie, une brasserie de quartier qui ne manque pas d’ambition. Si la carte, qui s’appuie sur des produits de saison, ne s’aventure pas sur des chemins très originaux (entrecôte, magret, tartare de bœuf, burger, salade César…), l’assiette n’en est pas moins appétissante et goûteuse. Et n’est-ce pas là, au fond, ce que l’on attend de ce genre de bistrots ? Si l’on ajoute que le chef se creuse les méninges pour concocter tous les jours à midi une formule déjeuner à 15 euros, et une jolie sélection de vins au verre, la table mérite d’être testée. Le Grain de folie, 17 place Dupuy

Et aussi Le Kiosque Mio se met au sec. Le célèbre restaurateur vietnamien installé sur les allées François-Verdier à deux pas du Jardin des plantes vient d’ouvrir un restaurant rue Gabriel-Péri. Que les habitués se rassurent, la salade bo bun et les autres spécialités qui ont fait la notoriété du lieu ont fait le voyage… Le Kiosque Mio, 4 rue Gabriel-Péri Et une crêperie supplémentaire dans le paysage gastronomique toulousain. L’Instant Breton vient d’ouvrir ses portes, avenue de Fronton, avec une carte on ne peut plus classique composée de crêpes sucrées et salées et un joli choix de bières et de cidres. L’Instant Breton, 340 avenue de Fronton Alors bien sûr, on n’est pas obligé d’aller jusqu’à Escalquens pour manger du poulet. Mais au Kot Kot, on a fait le pari de ne proposer que du poulet. Histoire de ne pas confondre avec une célèbre enseigne américaine, on a misé sur la qualité… jusqu’au pain des burgers. Kot Kot, 61 avenue de Toulouse, Escalquens


bottom of page