top of page
  • BOUDU

Toulouse métropole / Haute-Garonne : la paix des braves ?

Chacun chez soi… et les moutons seront bien gardés. Tel pourrait être, de manière métaphorique, l’épilogue du bras de fer qui a opposé le Département et la Métropole ces derniers mois. En faisant le constat dans un communiqué co-rédigé avec Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d’Azur, que « les conditions actuelles ne permettent plus d’aller sereinement vers la réforme territoriale annoncée par le Gouvernement concernant l’évolution des métropoles à dimension européenne », Jean-Luc Moudenc a enterré son projet de fusion entre métropole toulousaine et département de la Haute-Garonne. Il a, par là-même, enterré la hache de guerre avec son homologue de l’instance départementale, Georges Méric, qui s’est réjoui de cette décision en déclarant : « À l’heure où l’unité nationale est ébranlée et où les citoyens demandent plus de justice sociale et territoriale et de plus démocratie locale de proximité, l’affaiblissement des départements serait un non-sens et une erreur politique majeure ». Signe de la nouvelle harmonie qui semble régner entre les deux exécutifs, les deux hommes ont annoncé, dans la foulée, la conclusion de l’accord de coopération mettant en œuvre le protocole signé entre leurs collectivités le 29 juin 2018, qui vise à renforcer leur coopération pour une action territoriale et sociale plus efficiente.

Opmerkingen


bottom of page