retour haut de page
Boudu 26 – février 2018

24,50

 

À la Une. Lattes l’atypique

Dans le mundillo policé de la politique locale, Jean-Michel Lattes est une étonnante anomalie. Plus habitué à maîtriser ses dossiers que sa com’, il poste sa vie sur Facebook avec un naturel qui déconcerte son camp, sa famille et ses adversaires.

 

Conversation. J-C Sensemat : Américain sans filtre

Ancien premier employeur du Gers, grande gueule amoureux du people, du bling-bling et du réseautage, Jean-Claude Sensemat vit aujourd’hui à Montréal et tire à boulets rouges sur la France et ses juges, le Gers et ses jaloux, le Québec et ses mafieux.

 

Interview. Julie Artis, l’happycultrice

Désormais, l’entreprise veut votre bonheur. Ce n’est pas Big Brother qui le dit dans 1984, mais Julie Artis, Chief Happiness Officer en entreprise, qui le dit dans Boudu.

 


 

EDITO : DIFFÉRENT

Mais pourquoi diable consacrer un portrait de 10 pages à Jean-Michel Lattes ? Pour son influence dans la vie politique toulousaine ? Pas exactement. Parce qu’il est (sans doute) celui qui a le plus l’oreille de Jean-Luc Moudenc ? Toujours pas. Si l’on a fait le choix, que certains ne manqueront pas de discuter, de s’intéresser au premier adjoint de la mairie de Toulouse en charge des transports, c’est tout simplement parce qu’il est différent.

Différent de l’idée que l’on se fait du premier adjoint de la 4e ville française. Différent parce qu’à l’heure où tout n’est que communication et maîtrise de l’image publique, Jean-Michel Lattes semble s’être affranchi de toutes ces contingences… sans pour autant vivre à l’âge de la bougie. L’exemple le plus marquant réside dans son utilisation des réseaux sociaux. Sans filtre et surtout sans calculs. « Je suis certain que les gens apprécieraient si les politiques restaient eux-mêmes, comme moi. » Naïf ? Chez Boudu, on penche plutôt pour une forme de candeur revendiquée. Car comme nous, il est de Toulouse et n’essaie pas de se faire passer pour un autre. Et puis un homme qui assure qu’il est plus facile d’assumer que de mentir ne peut pas être foncièrement mauvais…

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Additional Information

Poids g
Dimensions ND
Type

Pdf, Papier

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.