retour haut de page
Boudu 27 – mars 2018
Boudu 27 mars 2018

24,50

 

En couv’. Toulouse, fâchée avec l’art contemporain ?
Si la plupart des métropoles européennes usent de l’art contemporain comme d’un vecteur de croissance, Toulouse semble encore un peu réticente. Frilosité des édiles ? Indifférence du public ? Déterminisme historique ? Boudu démêle le vrai du faux.

 

Enquête. La chasse aux tournages.
Certains pros du cinéma prétendent que les paysages de Midi-Pyrénées sont si variés qu’on aurait pu y tourner Le Seigneur des Anneaux. Pourtant, l’ex-région et sa capitale ont du mal à attirer les grandes productions, contrairement au littoral languedocien qui, lui, fait le plein.

 

État des lieux. Droite toulousaine, allô, il y a quelqu’un ?
Dix mois après sa débâcle aux élections législatives, la droite haut-garonnaise tente de se reconstruire. Dans un contexte incertain où les lignes politiques ont bougé et les alliances d’hier sont fragilisées par l’émergence de La République en Marche, état des lieux à un an des européennes de mai 2019.

 


EDITO. VIVE LES CHLEUS !

Au moment où nous mettons sous presse, l’État vient d’annoncer qu’il ne souhaitait pas vendre ses parts dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Une nouvelle qui a eu le mérite de réjouir l’ensemble de la classe politique locale, inquiète de voir la structure aéroportuaire passer sous pavillon chinois. À cela (au moins) deux raisons : la décision prise par la société d’actionnaires Casil de se verser des dividendes puisés dans les réserves en juin 2017, et l’inconnue constituée par un mode de gouvernance différent du nôtre.
Inquiétude humaine, à défaut d’être légitime, qui fait écho à l’enquête publiée ce mois-ci dans Boudu sur l’état des relations franco allemandes, près de 50 ans après l’arrivée des premiers ingénieurs germaniques dans la Ville rose. Qu’y apprend-t-on, en dépit de l’ahurissante langue de bois d’Airbus sur le sujet ? Que tout n’a pas toujours été rose, malgré un objectif commun et une activité plutôt bien orientée. En cause, une rivalité née de conflits antérieurs, mais aussi et surtout des modes de fonctionnement (pour ne pas dire des coutumes) différents. Rien toutefois d’insurmontable au vu des carnets de commandes plus que remplis d’Airbus. Alors bien sûr, certains s’offusqueront que l’on puisse encore, à la cantine de l’avionneur, pester après les « teutons ». Mais quelle plus belle illustration de la fraternité entre ces deux peuples que d’apprendre que c’est saucisse pour tout le monde au menu du vendredi matin ?

 

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Additional Information

Poids g
Dimensions ND
Type

Pdf, Papier

  • Éditions trente&un

    32 rue Pierre-Paul-Riquet

    31000 Toulouse

    France

  • ABONNEMENT ET DIFFUSION

    abonnement@editions31.com

  • Rédaction

    redaction@editions31.com

     

  • Commercial

    Nadia KHARBAJOU
    Responsable régie publicitaire
    nadia@laboikos.com
    06 51 65 37 11

    Gaelle KREMER
    Commerciale
    gaelle.kremer@laboikos.com
    06 20 03 13 58

     

Qui sommes-nous?

Boudu est un magazine de société qui ambitionne de raconter Toulouse et sa région différemment. Généraliste et indépendant, il est distribué à 12 000 exemplaires dans la grande région toulousaine. Il s’agit d’un magazine de presse écrite, disponible chez les marchands de journaux. Il est édité par la Scop ARL Trente&Un, une coopérative fondée en 2014 par quatre journalistes toulousains.