Une Boudu septembre 2018

Boudu 32 – septembre 2018

24,50

 

Reportage. Chérie, j’ai rétréci la maison

Il est patron, elle est salariée. Ils avaient une grande maison dans un lotissement propret. Et ils ont tout plaqué pour emménager dans une tiny house en bois de 20m2. Boudu est allé à Eaunes chez la famille Gallepe, et y a découvert que moins, c’est parfois vraiment plus.

 

Portrait. L’adieu à la rose

Par les temps qui courent, quitter le PS n’est pas vraiment un acte de courage. Rejoindre le mouvement de Benoît Hamon, comme l’a fait Isabelle Hardy, l’est déjà davantage. Cela valait bien une petite explication…

 

Interview. Régis Sonnes, le salut par le jeu

Il paraît qu’il n’y a plus de place pour l’improvisation et la fantaisie dans le rugby. Pourtant, le nouvel entraîneur du Stade Toulousain en est convaincu, en matière de ballon ovale, le risque réside justement dans le fait de ne pas en prendre.

 


 

Edito. Ils l’ont fait !

« Sortez de votre zone de confort ! » C’est l’injonction qu’on entend partout. Au boulot, à la salle de sport ou en famille, c’est incontestablement le mot à la mode de cette année 2018. Pour les frileux qui se tâtent encore, Boudu est allé voir, pour ce numéro de rentrée, ceux qui ont osé le changement.
Ceux qui ont troqué leur grande maison pour une petite cabane, ceux qui ont renoncé à leur voiture pour se mettre à l’autopartage, ceux qui ont quitté leur job de banquier pour épouser le statut de randonneur à plein temps, ceux qui continuent à penser qu’il faut attaquer grand large quand tout le monde joue petit bras, ceux qui considèrent les choses comme nécessaires dès qu’on leur dit qu’elles sont impossibles, ou ceux qui quittent des partis sans avenir pour d’autres qui ne semblent pas en avoir davantage. Bref, ceux qui, des petits riens jusqu’au grand tout, ont décidé de changer (un peu).

 

Effacer
UGS : N/A Catégorie :

Information complémentaire

Type

Papier, Pdf