Boudu 68 Juin 2022

Conversation - Vie, violence 
Ancien numéro 2 de l’office anti-stups, longtemps occupé à la lutte contre ETA, le nouveau procureur de la République de Toulouse n’est pas du genre à se laisser effaroucher. Cela ne l’empêche pas de s’émouvoir de la violence qui met la Ville rose sous tension, et de se souvenir avec nostalgie de la Galice de son enfance, société pauvre, simple, structurée et solidaire.

Téfécé - Génération Gambardella
La montée en Ligue 1 acquise au terme d’une pluie de buts est l’aboutissement d’une aventure entamée par une nouvelle génération de pitchouns lors de la coupe Gambardella 2019. Effectif en or dont 10 joueurs sur 13 sont passés pros, et dont certains occupent des postes-clefs dans l’équipe type du TFC victorieuse du championnat de Ligue 2.

Enquête - Un bébé presque toutes seules
Physicien visionnaire et savant humaniste, le Haut-garonnais Félix Trombe a domestiqué l’énergie du soleil dans les années 50. La France lui doit le plus grand four solaire du monde, toujours en service à Odeillo (66), où les chercheurs d’aujourd’hui inventent les centrales solaires de demain.

Portrait - Air de famille
« Lorsque j’ai reçu l’investiture, et qu’il m’a dit, en me regardant dans les yeux, avec ce regard incroyable, « tu la gagnes », je savais que j’avais fait le bon choix »
Pierre Baudis, candidat Renaissance à la première circonscription de la Haute-Garonne, à propos d’Emmanuel Macron.

Quelle ne fut pas la surprise du peuple toulousain en apprenant la candidature de Pierre Baudis aux prochaines élections législatives… Outre la ressemblance, saisissante, avec Dominique, le choix de briguer les suffrages des électeurs de la première circonscription de la Haute-Garonne, sur les terres où son père et son grand-père ont été, en leur temps, les élus de la Nation, donne l’étrange impression que l’histoire est un éternel recommencement. Impression, d’ailleurs, qui traverse une bonne partie de ce numéro. Le TFC qui retrouve l’élite en s’appuyant sur ses pitchouns ? Déjà vu il y a 20 ans lorsque le club fut rétrogradé administrativement en National. Et que dire des cahiers des doléances, ouverts dans 16 300 communes en marge du Grand débat national, dont le contenu n’est au fond pas si différent de ceux de l’Ancien Régime dans lesquels Tiers État, Noblesse et Clergé consignaient les réclamations des Français avant chaque réunion des États généraux ?

Effacer

Découvrez nos autres numéros