top of page

A travers chant

Dernière mise à jour : 10 janv.

Du 9 au 17 septembre, les chanteurs de l’ensemble polyphonique La Main Harmonique, enfourcheront leurs vélos pour sillonner les routes du Gers. Frédéric Bétous, directeur artistique et contre-ténor de l’ensemble, nous parle de cette tournée itinérante. 



Qu’est-ce que la Main Harmonique ? 

C’est un ensemble polyphonique professionnel reconnu dans le monde de la musique ancienne pour l’interprétation des madrigaux, du motet et de la chanson de la Renaissance. C’est aussi une association éponyme qui porte le festival Musique en chemin et le chœur amateur Ambrosia. Autour de ces productions, on crée des actions culturelles dans le Gers, dont la tournée “À Bicyclette”. 


D’où vient cette idée de faire une tournée à vélo ? 

Après le Covid, je voulais créer une tournée qui rassure et rapproche. On a proposé à nos partenaires de couvrir les potentiels déficits de billetterie. À côté de ça, on a imaginé des moments hors concerts pour se retrouver et mettre en avant des initiatives locales. En tant qu’ensemble on est amenés, sans vraiment le vouloir, à mettre le focus sur le patrimoine matériel comme de belles églises, mais aussi immatériel par la musique. On s’est dit que ça pourrait fonctionner sur autre chose. On va par exemple aller à la rencontre d’un paysan boulanger, découvrir une ferme en permaculture ou un café associatif. Cette tournée sera aussi l’occasion de s’arrêter chanter dans des établissements scolaires ou de santé. 


Pourquoi à vélo ? 

Lorsqu’on circule à vélo, on a le temps. On se relie davantage au paysage, on est en lien avec soi-même. On va sûrement être fatigués, on va devoir se supporter et surtout se montrer tel qu’on est. Habituellement, on partage beaucoup notre quotidien, mais il est aménagé. Là on va être dans un quotidien plus rude, rythmé par 400 km de route! 


Comment ont réagi les autres chanteurs ? 

Nous sommes cinq. Un grand sportif qui fait des marathons, deux sympathisants à l’effort, dont je fais partie, et deux citadins qui vont rouler en vélo électrique. Est-ce qu’ils réalisent tous dans quoi on s’embarque ? Je ne suis pas sûr ! 

Quel est le programme du concert sur cette tournée ? 


Il tourne autour de la chanson polyphonique française avec un écho entre la chanson de la Renaissance et des commandes passées à des compositeurs d’aujourd’hui. Deux thématiques traversent le programme : l’amour et la nature. Je ne peux imaginer un travail de recherche artistique déconnecté des questions liées à l’environnement. Le dérèglement climatique va changer nos vies et il faudrait qu’on reste le bon petit chanteur ?

Comments


bottom of page