top of page
  • BOUDU

Chronologie - AZF

21 septembre 2001 10 h 17 m 55 s • Explosion Le hangar 221 de l’usine AZF abrite un stock de 300 tonnes de nitrate d’ammonium. À 10h17, le stock explose, provoquant un séisme de magnitude 3,4. Se forme alors sur le site classé « Seveso », propriété de la société Grande Paroisse, filiale du groupe Total, un cratère de 6 m de profondeur. 10h30 • Horreur En ville, le paysage est apocalyptique. Les gens hurlent, les vitres sont brisées et de nombreux bâtiments se sont effondrés. Les secours sont déjà sur place. Le plan Rouge est déclenché. 11h15 • Toxique ? La préfecture appelle via les radios, des haut-parleurs dans les rues et la télévision les habitants à se calfeutrer chez eux en raison de la possible toxicité du nuage engendré par l’explosion. 12h00 • Rassurant On apprend que le nuage, à l’odeur d’ammoniac n’est pas dangereux. 16h00 • Chirac touché Le président de la République Jacques Chirac atterrit à Toulouse à 16 heures. « On ressent une très grande peine en arrivant, confie-t-il. On a l’impression qu’on est personnellement touché. » 20h30 • Les consignes de sécurité sont levées Le bilan provisoire est de 19 morts et au moins 650 blessés hospitalisés. Le bilan officiel fera état de 31 morts, dont 21 employés sur le site, 2 500 blessés, des milliers de vitres endommagées, 27 000 logements, 3 500 entreprises et 120 établissements scolaires soufflés. 25 sept. 2001 • « Plus jamais ça ! » Près de 10 000 personnes manifestent dans les rues de la ville avec comme slogan : « Plus jamais ça ! », tenant pour responsable de la catastrophe le groupe Total. 28 sept. 2001 • Accident ? Alors que les Twin Towers en feu sont encore dans toutes les têtes, le procureur de la République annonce que, concernant l’explosion de l’usine AZF, la piste de l’accident est privilégiée « à plus de 90 % ». 2002 Le nouveau Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, interdit l’utilisation de gaz phosgène, une arme chimique tristement célèbre depuis la Première Guerre Mondiale, SNPE, entraînant la suppression de 500 emplois.

Boudu n°60 AZF

Comments


bottom of page