top of page

La table à (re)découvrir

«Chaque mois, Le Mangeur Masqué pimente l’actu food ! Retrouvez-le également sur Instagram (@le_mangeur_masque) »



Voilà plusieurs années que Mexcal propose une vision contemporaine de la cuisine mexicaine en plein cœur du quartier Arnaud-Bernard. Ou plutôt proposait. Depuis peu, la fusion des éléments a laissé place à une proposition plus traditionnelle. Confirmation ce soir-là après un coup d’œil avisé à la carte. Pas mal de petits plats, du végétal, et toujours le maïs au cœur du game. Pour cette nouvelle visite en terres aztèques, j’ai opté pour le menu en 3 temps (36€). Guacamole maison dressé en cercle, avalé sans traîner avec des chips tortillas qui font CRAC quand on les croque. La suite ? Taco al pastor. El mejor ! Viande de porc longuement marinée, dés d’ananas, coriandre, oignons crus. Tout ça se glisse sans risque dans une tortilla (maison, je radote). Couleurs, fraîcheur, bonheur ! En dessert, pas un, ni deux, mais trois types de lait différents (concentré sucré, concentré non sucré et entier) pour ce rondouillet gâteau éponge baptisé « tres leches ». Dans l’assiette, chantilly, glace à la fraise et graines caramélisées poussent le bouchon de la gourmandise très loin ! Je récapitule : une entrée classe-ique, un plat iconique et un dessert électrique. Viva le Mexique ! 6 Rue Saint-Charles


En bref


Chez Lolotte

Caffè al pistacchio, cannolo, tiramisu… Mamma Mia ! Qu’il fait du bien à Saint-Cyprien ce charmant coffee shop italien dans un quartier encore peu fourni en la matière. Parmi les nouveautés à la carte : le brunch en semaine et les focaccia à emporter, et pour l’apéro du samedi, des planches de charcuterie et de fromages directement sourcés depuisla Botte. Ça se passe comme ça, chez Lolotte !


Fujia Market   

Un nouveau voisin pour la basilique Saint-Sernin ! Beaucoup de produits à découvrir à l’intérieur de cette épicerie asiatique et son espace tout en escalier : sodas et snacks rigolos (les amandes à la banane, il faut goûter une fois dans sa vie), sauces piquantes, différentes sortes de nouilles, de riz, produits surgelés et quelques légumes frais. De quoi faire plaisir aux gourmands et aux curieux.

64 rue du Taur


Black & White Burger

Toulouse n’en manquait pas et pourtant, une nouvelle enseigne de burgers tente le pari de s’imposer dans la ville rose. Et pas n’importe laquelle : celle du youtubeur aux 5 millions d’abonnés IbraTV, qui s’est fait connaitre avec des caméras cachées un rien bordeline. L’originalité ici, ce sont les buns noir et blanc qui renferment le plus souvent une viande de race Angus. C’est fat, ok, mais rien de bouleversant non plus.

63 Rue du Taur


à picorer: e resto Emmit’s (rue des Paradoux) change de concept : cuisine à l’assiette et vins joyeux avec la cheffe Agathe Baulu aux fourneaux. Soirée TropiLocal les 22 et 23 février au bar Tempête pour fêter ses 2 ans. « Saturday raclette » tous les samedis chez Here (rue des Blanchers) : vous payez le fromage, ils offrent la charcuterie ! Ça vient d’ouvrir : Yujo Ramen, un restaurant japonais à la déco ultra stylée (rue Gambetta).




Comments


bottom of page